Algérie - Revue de Presse

Un taux de mortalité de 35% au CHUO


22% des malades souffrent d?infections nosocomiales à la suite d?une hospitalisation et, pour le seul service des UMC, le taux a atteint 80%. Tel est le résultat d?une étude épidémiologique réalisée par le service de prévention et d?épidémiologie du CHUO à travers divers services. La même étude laisse entendre que cet état de fait est à l?origine de complications chez de nombreux malades, mais aussi d?une prolongation de la durée d?hospitalisation qui oscille entre deux semaines et un mois chez 60% des malades. Par ailleurs, le taux de mortalité au CHUO a atteint 35% depuis 1992. Il constitue l?un des taux les plus élevés à l?échelle nationale, dépassant de loin le taux enregistré à l?hôpital Mustapha Bacha d?Alger qui est de 23%.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)