Constantine - Revue de Presse

Un regard sur Sidi El-Houari


Le Forum international sur la vie de Sidi El-Houari, organisé par l'université d'Oran et la direction des Affaires religieuses de la wilaya d'Oran, a débuté hier, à l'auditorium de l'université Mohamed Boudiaf (USTO) en présence de nombreux chercheurs, historiens et universitaires du pays ainsi que ceux du Maroc et de Tunisie. La cérémonie d'ouverture a été marquée par une allocution du ministre des Affaires religieuses et des waqfs, M. Ghlamallah, axée principalement sur la nécessité de faire connaître les grands personnages historiques de la ville d'Oran. Le ministre a, en outre, tenu à encourager cette initiative qui, a-t-il déclaré, ne se limitera pas uniquement à l'imam El-Houari, mais concernera à l'avenir d'autres figures emblématiques de la ville et de la région. Au cours de cette rencontre, plusieurs communications autour du thème central retenu, à savoir les repères et les Ulemas de la ville d'Oran, sont programmées durant ces deux jours. Citons au passage, une conférence sur l'élite de la ville d'Oran à l'époque de Sidi El-Houari donnée par Dr Mohamed Tayebi, de l'Institut de sociologie de l'université d'Oran, Oran et son souverain El-Houari à travers la littérature maghrébine (image et symbole) de Abderahim El-Eulmi, de l'Institut de littérature et des sciences humaines de l'université de Tanger ou encore le soufisme chez Sidi El-Houari, de Bouba Mejani, de l'université de Constantine. Les participants suivront également avec un intérêt particulier une communication du Dr Hassan Sadki, de l'université de Rabat sur le rôle des rabitates dans la reconquête d'Oran et sa libération après qu'elle fut prise par les Espagnols. Sur la présence de ces derniers, M. Bedai, du département d'espagnol de la Faculté des lettres et des arts, interviendra pour relater un pan important de l'histoire suite à la chute de Grenade en 1492 et le décret du Roi Ferdinand en 1502 appelé « conversion ferzosa », obligeant les Musulmans d'Andalousie à se convertir au christianisme ou à quitter l'Espagne. En réaction, Ahmed Ibn Jamâa publia une fetwa qui permit aux Musulmans d'Andalousie de lutter contre les Chrétiens (1503-1609).
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)