Algérie

Un puissant bateau semi-rigide retrouvé au large


L’embarcation a été retrouvée à 5 milles marins au large du Petit Port, une station balnéaire située à 55 km à l’est de Mostaganem. Equipé de pas moins de trois moteurs développant chacun 300 CV, c’est le type d’embarcation couramment utilisée par les narcotrafiquants afin de livrer essentiellement de la drogue. L’embarcation, qui dérivait au large, n’avait à son bord aucun équipage. C’est bien la première fois que ce genre de bateau ultra-puissant et très rapide parvient à proximité des côtes mostaganémoises. C’est également la première fois que la preuve est là que les trafiquants qui alimentent les réseaux locaux en cannabis, voire en cocaïne, utilisent des embarcations aussi puissantes afin de semer sans aucune difficulté les navires chargés de la surveillance des côtes. Par ailleurs, la mer vient de rejeter un troisième corps totalement démembré. Cela fait deux semaines que des corps humains en totale décomposition échouent sur la portion de côte s’étalant entre l’embouchure de l’oued Chéliff et la pointe de Kef Lasfer, à moins d’un kilomètre à l’ouest du Petit Port. Tout porte à croire qu’il s’agit des corps des 5 harraga qui s’étaient noyés à proximité de l’embouchure du Chéliff au début du mois dernier.    

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)