Algérie

Un nouvel atout économique La fraisiculture à Tipasa

Un nouvel atout économique La fraisiculture à Tipasa
La wilaya de Tipasa compte 97 fraisiculteurs, qui activent sur une superficie de 164 ha. La production annuelle de fraise avoisine les 56 000 qx, soit un rendement de 350 q à l'hectare.
La 4e édition de la Fête de la fraise, qui s'est déroulée jeudi dernier à la Chambre de l'agriculture de la wilaya de Tipasa (CAW), a drainé beaucoup de familles intéressées et gourmandes de ce délicieux fruit originaire d'Amérique, qui est entré dans les m'urs de la consommation nationale.La Fête de la fraise, pour sa 4e édition à Tipasa, s'est articulée d'abord sur des interventions relatives à la fertilisation de la culture de la fraise, la vulgarisation des techniques de production et la lutte contre les maladies du fruit, animées par les experts de l'ITCMI et l'INPV, suivies d'un débat instructif pour les fraisiculteurs, et enfin une exposition de 11 superbes variétés de fraises produites dans 9 communes de la wilaya de Tipasa. «La fraisiculture, déclare l'ingénieur agronome, Benzahra Moumene, SG de la CAW de Tipasa, est un nouvel atout créateur de richesses pour notre wilaya.» Celle-ci compte 97 fraisiculteurs, qui activent sur une superficie de 164 ha.
Les communes de Bou Ismaïl détiennent 73% de la superficie consacrée à la production de la fraise dans la wilaya.
La production annuelle de fraise avoisine les 56 000 qx, soit un rendement de 350 q à l'hectare.
La culture de la fraise s'effectue sur une surface de 115 ha sous tunnel et 49 ha sous serre.
Cette édition n'a pas programmé un concours sur le meilleur stand de la fraise et de dégustation, mais a innové en organisant un concours sur la meilleure pâtisserie à base de fraise. Des pâtissiers se sont attelés à présenter leurs gâteaux et expliquer aux visiteurs les secrets de sa fabrication. La palme est revenue au jeune Sahri Youcef, du CFPA de Koléa. Pour mettre en avant les avantages de ce fruit, la CAW de Tipasa a fait participer les responsables de l'Ansej l'Angem, du secteur de l'emploi et de la formation professionnelle, du centre de facilitation, des secteurs de la culture et du tourisme. Les responsables de la DSA, l'ONTA et des Forêts de Tipasa ont répondu aux différentes questions posées par des jeunes qui voulaient s'investir dans la fraisiculture. Les producteurs de fraises ont parlé des débouchés de ce fruit si délicat. Une ambiance conviviale a régné durant la journée du jeudi, au siège et espaces verts de la CAW, magnifiquement aménagés, grâce à la participation active de très nombreux adhérents. Les absents on eu tort de ne pas avoir fait un tour à cette 4e édition de la Fête de la fraise à Tipasa.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)