Algérie

Un nouveau centre d'assistance médicale à la procréation

Un nouveau centre d'assistance médicale à la procréation (P.M.A) ouvrira prochainement ses portes à Oran. Ce centre, spécialisé dans la fécondation «in vitro», c'est-à-dire «en dehors du corps humain», est à l'initiative du Pr. Khaled Kerzabi, qui voit, en ouvrant cet établissement, «comme un rêve qui se réalise».

 Cette nouvelle unité d'assistance médicale à la procréation, à qui on a choisi de donner le nom «Le Centre Anis», s'adresse essentiellement aux couples infertiles, c'est-à-dire aux couples qui n'ont pas pu avoir d'enfants, mais que les moyens modernes peuvent aider à en avoir. Il est à noter aussi que ce centre n'est pas le premier du genre en Algérie puisque le premier a été ouvert, il y a déjà une dizaine années de cela à Annaba. A cette heure, à travers tout le territoire national, on compte pas moins d'une douzaine de centres de P.M.A. «Le Centre Anis» est le troisième à Oran (sans compter un quatrième qui est «en veille» actuellement pour des raisons administratives). «Cela démontre, nous dit le Pr. Kerzabi, que la demande est très élevée».

 Effectivement, on apprend qu'en Algérie, on compte au moins 10 à 15% de couples infertiles. La méthode employée est d'aider une patiente, préparée médicalement, à récupérer les «ovocytes», et cela sous anesthésie locale ou générale. La fécondation in vitro, (FIV) explique notre interlocuteur, consiste à tirer de la patiente une dizaine d'ovocytes (les follicules), qui passeront au laboratoire, et à prendre ensuite les spermatozoïdes, les vifs, du mari, et à partir de là, ajoute-il, «on mettra ensemble, dans une cuve les ovocytes et cette quantité de spermatozoïdes. Et là, quand il y a les premières cellules qui se développent, cela veut dire que les premiers instants de la vie ont commencé, sinon, quand le spermatozoïde est trop déficient, une micro-injection sera pratiquée».

 Le recours à la micro injection (ce qu'on appelle scientifiquement «l'ICSI») s'applique quand la méthode de la F.I.V ne donne pas de résultats probants. La micro-injection veut dire la fécondation qui se fait par manipulation d'un microscope spécial. «C'est-à-dire qu'on fait pénétrer les spermatozoïdes dans l'ovocyte et on va contrôler ensuite le développement. Trois jours après, on prend cet œuf, et on le remet dans l'utérus de la patiente, et la grossesse commencera à ce moment-là!»

 Cette méthode s'adresse, explique-t-il encore, aux hommes qui ont très peu de spermatozoïdes ou aux femmes qui n'ont pas de trompes «ou dont les trompes ont été endommagées par la tuberculose ou une infection catastrophique». «Mais c'est une technique, avertit-il, qui ne règle pas tout, car il y a en moyenne seulement entre 20 et 30% de grossesses et cela est dû au fait qu'on ne connaît pas tout». Il avertit également que, par cette méthode, l'inconvénient est qu'on assiste à beaucoup de grossesses gémellaires. «Parce que, par sécurité, les médecins ne se contentent pas de mettre un seul œuf, mais deux, parfois même trois ou quatre, ainsi, si le premier tombe, le second réussit!» Jeudi dernier, une réception a été donnée, durant laquelle le Pr. Kerzabi a présenté ce nouveau centre auprès des professionnels de la santé (gynécologues, chirurgiens, médecins généralistes) venus de différentes wilayas. «Le Centre Anis» avec ses quatre étages dispose de tous les équipements modernes et de haute technologie, qui garantiront aux patients une prise en charge efficace. Il est situé Place Fontanelle, à Gambetta, et les premières inséminations débuteront à partir du mois de mai.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Bonsoir s'ils vous plais j besoin d faire un stage dans votre laboratoire pour réaliser ma mémoire d fin d'étude. je suis une étudiante en Master 1 dans la spécialité biologie et physiologie de la reproduction.
Esma - étudiante - sidi bel abbes, Algérie

15/05/2014 - 194603

Commentaires

bonjour professeur, je vs souhaite une bonne continuation
chaar houria - cadre d'administration touristique - tlemcen, Algérie

12/12/2013 - 156607

Commentaires

bjr tout le monde voici le n° tel ,fax et e-mail du professeur kerzabi .tel:041.53.12.70 tél/fax 041.53.14.20 e-mail : fivanis@yahoo.fr
wassila - cadre comptable - tlemcen, Algérie

21/12/2011 - 24035

Commentaires

Bonjour ja Sui Marie et mon mari a 31 ans et moi 51 ans bientot et on sexiest avoir un Bebe et je voudrai pouvoir lui donner est ce possible vu mon age je pense être press nopausset je voudrai savoir si vous pouver nous aider et le Prix sa nous courtesan merci rep
Diallo - Garde d enfant - Saint prix, France

09/09/2011 - 19023

Commentaires

Bonjour ! s'il vous plait j'aimerai avoir le modalité en ce qui concerne Le recours à la micro injection (ICSI) car il y a de cela 3an que mon mari est moi cherche a avoir des enfants mais toujours en vais d'après les analyse il a l'asthénospermie sévère mais pour ma part tout est normal.Alors pourrais -je avoir l'adresse du Pr Khaled Kerzabi disons numéro du tel,ou émail s'il vous plait.
injiasma - maitresse - Garoua, Cameroun

01/09/2011 - 18745

Commentaires

Bonjour! j'aimerai savoir le méthode de recours à la micro injection ( ICSI) pourrais-je avoir son numero de tel ou email s'il vous plait
injiasma - Garoua, Cameroun

01/09/2011 - 18744

Commentaires

je cherche le numéro de tel. si non email du professeur Kerzabi , svp c'est urgent
leila - enseignante - tlemcen, Algérie

31/10/2010 - 7903

Commentaires