Algérie

Un 8 mars insolite à Jdiouia

Un animateur abrège une conférence pour être… honoré Une conférence insolite a été tenue à la bibliothèque municipale de Jdiouia, relevant de la wilaya de Relizane, et animée par un professeur retraité de l’enseignement, M. Ali Bakir, d’origine palestinienne, à l’occasion de la journée internationale de la Femme. Cette conférence a été donnée en présence des autorités locales et d’une nombreuse assistance féminine, composée de militantes de l’UNFA. Alors qu’il était entré dans le vif du sujet, le conférencier a été interrompu, à plusieurs reprises, par l’animateur qui venait lui chuchoter à l’oreille (...et au micro): «Abrégez, abrégez professeur, le temps est passé!...» L’orateur, se voyant ainsi humilié, dut donc interrompre sa conférence, la mort dans l’âme et non sans remords, en déclarant d’une voix triste à l’assistance: «J’aurais souhaité n’avoir jamais donné cette conférence...» Après cette interruption, pour le moins intempestive, l’assistance s’attendait à être témoin d’un événement nouveau qui devait constituer le clou de la réunion. Las, au lieu que ce soit la Femme qui devait être honorée en cette occasion, on assista au phénomène inverse qui vit la responsable locale de l’UNFA venir honorer... l’animateur qui a été à l’origine de ce regrettable incident. Chose que le conférencier en premier lieu, a trouvé des plus saumâtre, tout comme les autorités locales, témoins de cet impromptu malvenu. D’ailleurs, parmi ces dernières, il s’en est trouvé quelqu’un qui a préféré opter pour l’humour, en remarquant malicieusement que «le cadeau remis à cet animateur entrait dans le cadre de l’émission «Minna Oua... Ilaina» (De nous et... pour nous).
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)