Algérie

Tunisie

Tunisie
Le chef du Gouvernement Habib Essid a souligné, lors d'une tournée, samedi, à Tunis, au marché de Bab El Fella, que l'Etat oeuvre à renforcer le contrôle afin de garantir la transparence des transactions et lutter contre l'arnaque et les pratiques illégales.Il a, en revanche, signalé que les prix des produits alimentaires de base sont fixés par l'Etat tandis que les prix des autres produits dépendent toujours de l'offre et de la demande. Après avoir discuté avec plusieurs citoyens et commerçants, Essid a fait remarquer, à cette occasion, que le gouvernement n'a pas de programmes spécifiques pour faire baisser les prix.Pour leur part, un bon nombre de citoyens rencontrés au marché de Bab El Fella, ont indiqué à l'agence TAP que les viandes, les poissons, les légumes et les fruits sont disponibles en abondance mais leurs prix demeurent élevés par rapport au pouvoir d'achat du Tunisien qui, ont-ils dit, a fortement baissé. Ils se sont plaints notamment de la hausse des prix des poissons, des viandes rouges et des fruits dont essentiellement les dattes.Ils ont estimé que les efforts fournis par l'Etat pour garantir un bon approvisionnement des marchés, au cours du mois de Ramadan, n'ont pas permis de faire baisser les prix ni de garantir la transparence des transactions commerciales. Les citoyens ont appelé au renforcement du contrôle de la qualité des produits ainsi que de leurs prix afin de lutter efficacement contre les pratiques illégales et l'escroquerie qui prennent, selon eux, de l'ampleur au cours du mois de Ramadan.A noter que le ministère du commerce avait indiqué que des stocks de régulation ont été constitués pour garantir l'approvisionnement des marchés notamment au niveau du lait (58 millions de litres), des ?ufs (19,4 millions), des viandes de poulet (2000 tonnes), outre l'importation d'environ 120 tonnes de viandes rouges par semaine.TAP


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)