Algérie - Revue de Presse

Tribunal criminel : Relaxe pour les «chasseurs » de N'gaous

L’affaire remonte au 8 septembre 2010 quand une virée de chasse amicale dans la forêt de Taghit Taâmrane, près de la dechra de Tinibaouine
à N’gaous, s’est transformée
en drame. Les trois hommes, accompagnés de leur ami A. Mechaâla, qui venait de s’acheter un nouveau fusil de chasse,
n’ont pas pu savourer leur sortie puisque ce dernier décédera des suites d’une blessure reçue dans la poitrine par son propre fusil. S’agit-il d’un accident ou
d’un acte criminel de la part de l’un des trois accompagnateurs '
Le procès devait statuer
sur cette question, et
à la lumière des nombreux témoignages, qui ont tous souligné les liens d’amitié existants entre la victime
et les trois accusés, notamment ceux des membres de la famille
de la victime, le tribunal a prononcé un non-lieu
en faveur des accusés.   
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)