Algérie

Tremblement de terre de magnitude 4,2 degré à Oran

Plus de peur que de mal Une autre secousse sismique, d’une magnitude de 4,2 sur l’échelle de Richter, a été enregistrée, vers 18 heures 20, à environ 30 kilomètres au Nord-Ouest de la ville d’Oran, en pleine mer, apprend-on auprès du Centre de Recherche en Astronomie, Astrophysique et Géophysique d’Alger. Plusieurs autres répliques ont été également enregistrées tout au long de la nuit du jeudi à vendredi. La population est, encore une fois, sortie dans la rue. Certains habitants de vieilles bâtisses ont déclaré que des effondrements partiels ont été enregistrés. Au niveau des rues de Philippe et de Gênes, situées dans le vieux quartier de Sidi El Houari, des familles déclarent que leur haouch n’ont pas résisté à ce tremblement terre car les secousses sismiques à répétition ont durement affecté les murs de soutènement et les dalles. Cependant, la protection civile affirme qu’il n’y a pas eu de dégâts matériels et que les familles, vivant dans de vieilles bâtisses, saisissent l’opportunité pour bénéficier d’un logement, lors de la campagne de lutte contre le vieux bâti, entamée dernièrement. B.M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)