Algérie - Revue de Presse

Travaux publics


Amar Ghoul, partisan des nouvelles techniques Le pont jouxtant le rond-point Zabana a été inauguré hier par M. Amar Ghoul, ministre des Travaux publics. La technique de sa construction (des blocs préfabriqués installés et poussés au fur et à mesure par des vérins) est l?une des nouveautés introduites à titre expérimental en Algérie et appelées à se généraliser. « Cette nouvelle technologie, une parmi 17 autres nouvellement introduites, permet une maîtrise des coûts, des délais de réalisation satisfaisants mais aussi une meilleure esthétique des ouvrages », devait déclarer sur place M. Ghoul qui a eu, auparavant, à effectuer une tournée d?un échantillon d?autres projets en phase d?achèvement des travaux. Le ministre, qui a remarqué l?importance du rayon de courbure du nouveau pont, ce qui suppose une difficulté supplémentaire dans la réalisation, a insisté sur la livraison, avec toutes les commodités (signalisation, embellissement des talus, des bordures, etc.) dans les délais impartis. Il a eu auparavant à effectuer une tournée sur la rocade sud ( 40 km), à s?arrêter pour superviser un ouvrage à Hassi Mefsoukh et l?échangeur de Canastel. Tous ces projets, dont a bénéficié la wilaya d?Oran, ont déjà fait l?objet de discussions dans le détail lors de la précédente session de l?APW. Le ministre, qui a également présidé (avec Mme Bendjaballah, ministre déléguée à la Recherche scientifique) à l?ouverture de la semaine spatiale nationale qui se tient au CNTS (Centre national des technologies spatiales d?Arzew), a, par contre, beaucoup insisté sur la nécessité d?inclure la recherche scientifique dans le programme d?action de son ministère. « A Tipaza, une wilaya choisie à titre expérimental, nous sommes en train de tenter de renforcer les chaussées avec des pneus usagers récupérés », devait-il annoncer pour mieux signifier l?attachement à la recherche scientifique, un facteur important dans le développement. Une convention lie déjà le ministère des Travaux publics au CNTS pour l?étude des maillages des réseaux routiers.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)