Algérie

Transrhummel : Le lancement du projet attendra



La première pierre du pont, dit Transrhummel, ne sera pas posée le 16 avril prochain comme annoncé par le wali lors de l?émission Forum de la télévision. Les autorités locales ont dû se résigner, en effet, à l?idée que l?étude confiée à un bureau d?études brésilien ne sera pas prête de sitôt. Tous les efforts déployés afin de rendre possible la réception de l?étude avant la visite de Bouteflika, prévue le 16 avril, ont été vains et le directeur des travaux publics a dû déployer tous les arguments possibles pour convaincre de l?impossible gageure. Le Transrhummel est un viaduc d?une longueur de 1 150 m qui devra relier les deux rives du Rhummel, de la place de l?ONU jusqu?au plateau de Mansourah. L?ouvrage, pourvu de quatre voies carrossables et d?une autre pour le tramway, a bénéficié d?une enveloppe de 15 milliards de dinars. Un projet pharaonique destiné à apporter une solution sérieuse au problème de saturation dont souffre la ville de Constantine. Faut-il rappeler qu?après avoir été traité dans le cadre des dispositions du code des marchés publics, et après que celui relatif à l?étude du viaduc a échoué sur le bureau libano-américain, Dar El Handasah, pour un délai de 10 mois, le président de la République a ordonné que tout le marché, comportant étude et réalisation, soit confié à une entreprise brésilienne.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)