Algérie - Revue de Presse

Touristes agressés à El Outaya



En villégiature dans les Ziban, une dame et son mari d?origine syrienne, roulant à bord d?une voiture particulière sur la nationale n°3, décidèrent de faire une courte halte au lieudit Oued El Haï, dans la commune d?El Outaya, histoire de se dégourdir les jambes, pour le conducteur, et pour la dame de faire un brin de toilette tout en humant un bol d?air pur, parfumé de mille senteurs, fleurant bon les violettes, les coquelicots, et autres marguerites qui, le printemps précoce des Ziban aidant, transforment les innombrables champs verdoyants en vastes prés lilas, sang et or, dissimulés. Mal leur en prit, car deux jeunes du coin, qui les avaient vu quitter leur véhicule, les suivirent pendant un moment en se fondant dans les fourrés, puis passèrent à l?acte : sous la menace d?armes blanches, ils contraignirent le couple à leur remettre une valise, un sac et coffret à bijoux de la dame, puis disparurent dans la nature. A peine revenus de leur désagréable surprise, les deux victimes se font conduire à la brigade de gendarmerie où elles déposèrent plainte et firent une description si minutieuse de leurs agresseurs que l?enquête diligentée aussitôt par les gendarmes permit l?identification puis l?arrestation d?un suspect qui s?avéra être un des 2 agresseurs. On retrouva d?ailleurs chez lui tous les objets volés sauf... la somme de 18 500 DA qui se trouvait dans le sac de la dame, avant l?agression. Alors que son acolyte est toujours en fuite, le présumé agresseur-receleur a été présenté à la justice qui le plaça sous mandat de dépôt.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)