Algérie - Fabrication de conserves

Tomate industrielle: Le groupe Benamor innove à Skikda

Tomate industrielle:  Le groupe Benamor innove à Skikda




Après l’inauguration, l’année dernière, de sa nouvelle conserverie à Ben Azzouz, à l’est de Skikda, le groupe Benamor poursuit ses investissements en aval pour promouvoir la tomate industrielle dans cette région qui représente un véritable fief de la filière au niveau national.

L’approche tend en plus de son impact économique à consolider le groupe dans sa volonté de se définir comme entreprise citoyenne.

«Une des priorités du groupe reste en relation avec notre implication directe dans la recherche de la stabilité sociale de cette région», avait déclaré le PDG du groupe lors de l’inauguration de la conserverie.

Ainsi, le groupe s’apprête à implanter, d’ici un mois, une pépinière à Ben Azzouz pouvant assurer 10 millions de plants.

«L’équipement importé est fin prêt et le montage se fera incessamment. On vient d’ailleurs de louer un terrain à Ben Azzouz pour accueillir le projet en attendant de finaliser notre demande de bénéficier d’une terrain d’un hectare dans le cadre du dispositif des concessions», explique Abdelmalek Boumali, directeur des projets du groupe.

La pépinière en multichapelle aura à assurer les besoins en plants de l’ensemble de la région englobant les wilayas de Skikda, Guelma, Annaba et El Tarf.

«Nous entendons promouvoir la filière en assurant aux agriculteurs des plants en quantités suffisantes et surtout de qualité», ajoute notre interlocuteur.

En accompagnement à cet investissement, le groupe a également engagé les procédures pour l’acquisition d’une nouvelle récolteuse et d’une planteuse.

«La récolteuse aura à servir l’ensemble des agriculteurs de la région de Ben Azzouz qui dispose d’un potentiel énorme en matière de superficies cultivées. Cet investissement permettra surtout de mettre fin aux déperditions de la production qui affectent chaque saison les agriculteurs», explique M. Boumali.

En plus de ces investissements, le groupe poursuit sa campagne de sensibilisation et de vulgarisation en direction des agriculteurs de la région.

«Pour la saison 2012, le groupe a consenti un effort considérable en vue d’accompagner les agriculteurs et à les sensibiliser.
Nous avons à cet effet ciblé 23 agriculteurs de la région de Ben Azzouz en leur assurant gratuitement les plants, les produits phytosanitaires et les engrais. Pour des considérations didactiques, on a assuré la plantation d’un hectare pour chaque agriculteur en usant de techniques modernes. Les résultats moyennement restent acceptables, et l’un des agriculteurs est parvenu même à assurer un rendement de 1.000 q/ha, alors que la moyenne de la région vacille entre 150 et 200 q/ha», explique Ahmed Kahli, le responsable de la conserverie de Boumaïza dans la daïra de Ben Azzouz.



Khider Ouahab

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)