Algérie

Tolérance, justice et compassion en Islam


Tolérance, justice et compassion en Islam L’Islam continua à monter après la mort du Prophète Mohammad. En quelques décennies seulement, il se répandit dans toute la Mésopotamie et en Afrique du Nord. A l’Est, il atteint des pays aussi lointains que l’Inde. Les Arabes qui, quelques décennies auparavant étaient de simples bergers dans le désert, se transformèrent en souverains d’un immense empire grâce à la sagesse, la culture et la conscience qu’ils acquirent par l’Islam. En seulement une centaine d’année, leur empire s’étendit sur une superficie encore plus vaste que l’empire romain, à la différence que leur gouvernement était beaucoup plus fort. Une grande variété de cultes religieux se trouvait au sein de cet empire, particulièrement le Judaïsme et le Christianisme. Les musulmans étaient très tolérants envers les différents groupes religieux dans les terres qu’ils conquirent. Personne ne fut contraint à changer sa religion et la foi de chacun était respectée. Les synagogues et les églises étaient protégées en un temps où la pratique de forcer les gens à changer leur religion était courante. La tolérance des musulmans était unique.Un des exemples les plus remarquables de la tolérance islamique fut vu durant la conquête de Jérusalem en 638 par les armées de l’Islam, menées par le khalife Omar. Le patriarche de l’église de la Sainte Sépulture avait peur que les musulmans ne détruisent l’église. Omar y fit une visite amicale et lui dit qu’ils n’avaient rien à craindre. Quand le temps de sa prière était arrivé, Omar disposa du patriarche, quitta l’église, et fit ses prières à proximité. Plus tard, la mosquée Al-Aqsa serait construite à l’endroit où Omar avait fait sa première prière à Jérusalem. Les musulmans donnèrent à Jérusalem une des meilleures œuvres d’art en architecture dans le monde. Le dôme du rocher fut construit sur le rocher duquel on croit que le Prophète Mohammad fit son voyage vers les cieux. Avec ses décorations uniques et son dôme orné de feuilles dorées, le dôme du rocher est une illustration du sens artistique et civilisationnel de l’Islam. L’Europe était gouvernée à l’époque par le dogme et le barbarisme. L’église catholique opprimait les juifs et même les chrétiens appartenant aux autres églises. Les changements forcés de religion, tortures, et exécutions au nom de la religion étaient des pratiques courantes en Occident. Les musulmans, par contre, traitèrent toujours les gens du Livre, juifs et chrétiens, avec tolérance et compassion comme Dieu le leur commanda dans le Coran. L’église de St. John à Damas en Syrie en est un exemple. Les musulmans qui conquirent cette région commencèrent à accomplir leurs prières du vendredi dans cette église, mais elle appartenait toujours aux chrétiens qui y faisaient la messe le dimanche. Les membres des deux religions partageaient le même lieu de culte en paix. Comme le nombre de musulmans augmentait dans la cité, les autorités musulmanes achetèrent l’église avec consentement de la communauté chrétienne. Ils bâtirent une mosquée à côté de l’église et les décorations de sa cour furent enrichies par les motifs islamiques. Des exemples impressionnants de l’art islamique furent construits sur les colonnes héritées de Byzance. La tolérance des musulmans envers les juifs et les chrétiens continua à travers l’histoire de l’Islam; les juifs ayant fuit la tyrannie de l’inquisition en Espagne trouvèrent refuge et tolérance dans les terres ottomanes. La source de la tolérance islamique envers les juifs et les chrétiens est la moralité du Coran. Dieu a commandé aux musulmans de bien traiter les gens du Livre: Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites: «Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c’est à Lui que nous nous soumettons.» (Coran, 29: 46)
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)