Algérie - Associations de la société civile

Tizi Ouzou Makouda : un événement caritatif sans précédent !


Tizi Ouzou Makouda : un événement caritatif sans précédent !
La population de Makouda, à une vingtaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou, vient de vivre un événement caritatif sans précédent: participer à la construction, en un temps record (une vingtaine de jours) et grâce à des efforts soutenus d'une armée de bénévoles, d'une maison dédiée à trois orphelins originaires de la commune de Tirmitine, à la périphérie sud du chef-lieu de wilaya.
La maison qu'on préfère appeler akham oussirem ( la maison de l'espoir) qui trône désormais sur les hauteurs d'Izaichene, sur un terrain en pente ayant nécessité de fastidieux travaux de terrassement, a fière allure.
D'un design moderne et intégré, la demeure offre toutes les commodités: un volume intérieur recelant toutes les conditions de confort et de bien-être et deux façades avec des baies vitrées qui s'ouvrent sur une cour protégée par une clôture en panneaux de grillage. L'ensemble dominant un panorama constitué de vastes étendues verdoyantes.

Quand Makouda se lève pour les orphelins de Tirmitine
Le marathon de la solidarité qui a abouti à l'édification en si peu de temps de cette bâtisse est un événement qui fera date et marquera à jamais la mémoire de la population locale qui s'est majoritairement mobilisée pour la réussite de l'événement.
À Makouda, on ne cache pas sa fierté d'avoir accompli un acte de solidarité citoyenne. Un geste qui s'inscrit dans la pure tradition de tiouizi (tachemlit). Cette valeur ancestrale qui permet de garder intacts les liens de solidarité entre les membres de la communauté qui décident de se réunir autour d'un projet pour le faire aboutir.

L'appel qui a fait naître le miracle
Tout a commencé suite à un appel lancé par Naïm Soltani, l'animateur de l'émission télévisée «El Yed fel Yed», relayant le cri de détresse de trois jeunes orphelins originaires de Tirmitine, momentanément logés dans un local situé au sein de la maison de jeunes qui a été mis à leur disposition par le maire de la localité suite à la mort de leurs deux parents.
S'ensuivra une chaîne de solidarité qui aboutira à la réalisation de ce qui prendra l'allure d'un véritable miracle.
Mais pour que le miracle advienne, il fallait le provoquer. Ce qui fut fait grâce au geste touchant d'un généreux donateur.
Hassan Boudjemaa, c'est ce citoyen originaire de Makouda établi lui et sa famille à Alger depuis des années. C'est lui qui a fait don de la parcelle de terre de 300 m carrés héritée de ses parents pour servir de terrain d'assiette pour la construction de cette maison qui a créé un événement largement relayé sur les réseaux sociaux.
«Touché par le SOS lancé par Naïm Soltani, je n'ai pas hésité à l'appeler pour lui faire part de ma décision de faire donation d'une parcelle de terre pour les besoins de la construction de la maison au profit de ces trois orphelins. C'est pour moi une façon d'honorer la mémoire de mon frère et de mon père et de mes grands-parents qui nous ont légué ces terres», confie le généreux donateur dont la décision suscitera d'autres adhésions à l'initiative.
Un véritable élan de solidarité a sillonné la Kabylie. Les bonnes volontés se sont manifestées en effet spontanément de plusieurs localités des wilayas de Tizi Ouzou, Boumerdès, Béjaïa et Bouira. Emballés par le projet, un entrepreneur et un architecte propriétaire d'un bureau d'études, tous deux originaires de Makouda, décident d'apporter leur pierre à l'édifice. Pour sa part, le maire accordera les facilités administratives et accomplira les procédures légales nécessaires au projet en signant l'acte de propriété et le permis de construire. Les femmes, elles, se sont mobilisées à leur manière en préparant à manger aux bénévoles.
Les dons en nature (matériaux de construction) et en espèces affluent. Une véritable armée de bénévoles s'est vite formée, œuvrant avec acharnement, de jour comme de nuit, pour donner corps au projet, permettant ainsi à ses initiateurs de tenir le challenge qu'ils se sont promis de réaliser : permettre aux deux frères et leur sœur démunis d'avoir leur chez-soi avant l'Aïd.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)