Algérie

Tizi Ouzou : Les distributeurs de lait protestent


Les distributeurs de lait pasteurisé en sachet de la wilaya de Tizi Ouzou ont décidé d'exprimer, aujourd'hui dimanche, leur mécontentement mais aussi leur inquiétude quant à la situation qui prévaut dans leur secteur. Ainsi, ils ont appelé sous l'égide de la section de la wilaya affiliée à l'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) à un rassemblement de protestation devant la principale laiterie de la région à savoir l'ex-Onalait de Draa Ben Khedda, aujourd'hui passée aux mains d'un privé.

 En effet, dans la lettre adressée au directeur de wilaya de la concurrence et des prix, les 75 distributeurs qui exercent dans la région dénoncent «l'arrêt permanent de l'activité de distribution», exprimant leur crainte de se retrouver au chômage comme d'autres ouvriers activant dans le domaine d'une part et leur «doute» quant à l'origine du manque de la poudre de lait dans la wilaya de Tizi Ouzou.

 La protestation de la corporation des distributeurs de lait pasteurisé dans la région intervient alors que la rareté de ce produit s'est accentuée davantage ces dernières semaines et ce depuis la suspension presque totale de l'activité de production de lait au niveau des laiteries de Tizi Ouzou faute de poudre. Les quatre laiteries en activité dans la wilaya ont revu à la baisse leur production et ne fonctionnent qu'au ralenti, selon la quantité très insignifiante de poudre par laquelle elles sont approvisionnées. Notons que la production globale des quatre laiteries en temps normal avoisine plus de 405.000 litres par jour dont 280.000 litres sortent de la laiterie de Draa Ben Khedda, et aujourd'hui cette production peine parfois à atteindre les 50%.

 Face à cette situation, chaque matin ce sont d'interminables chaînes devant les commerces pour acheter son sachet de lait pour ceux qui continuent à le faire, alors que d'autres ont opté à l'achat de lait sous une autre forme notamment en poudre ou de vache pas toujours à la portée des petites bourses.

La semaine dernière, les distributeurs de lait de trois wilayas de l'Est du pays, à savoir Guelma, Annaba et El-Tarf, se sont rassemblés devant la laiterie d'El-Bouni (Annaba) pour protester contre le chômage forcé qui leur est imposé et tirer la sonnette d'alarme quant à leur devenir.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)