Algérie

Tizi-Ouzou - Il aurait harcelé une employée de son administration


Le maire FFS de Maâtkas suspendu par son parti Le FFS vient de lever la couverture politique du président de l’APC de Maâtkas (wilaya de Tizi-Ouzou). Le fédéral affirme que le Conseil fédéral a entendu celui-ci et décidé, après examen de son cas, de le suspendre des rangs du parti. Selon certaines sources, le P/APC se serait conduit de façon éhontée avec l’une des employées de son administration. Cet ingénieur de formation, célibataire, aurait ainsi commis cet impair sans, semble-t-il, songer aux conséquences gravissimes de son acte. Selon le fédéral du FFS, «le Conseil l’a entendu et l’intéressé a reconnu les faits ; c’est pour cette raison que le parti lui a retiré sa couverture politique».Devant ce genre de comportement condamnable que la morale réprouve, il s’agit de se poser la question sur le choix, par les partis, des candidats aux élections. Faut-il sévir à chaque fois et après coup, ou alors prendre de sérieuses précautions avant de parrainer un éventuel candidat? Jusque-là, les partis, notamment ceux démocratiques, faisaient confiance en leurs militants et sympathisants, mais la réalité met parfois en évidence des comportements d’élus que l’ont peut qualifier de délictuels. Certes, tous ne sont pas «à jeter», et bien des élus sont des «cadors» tant en gestion que dans les comportements. D’ailleurs, bien des maires ont vu la population les retenir de force à leurs postes ; mais, hélas, il reste les autres, tous les autres. Il est temps que les gens qui se savent incompétents, ou pas en mesure de gérer les collectivités locales, ne présentent pas leur candidature aux élections et aient ce courage intellectuel et cette conscience de laisser la place aux autres, ceux-là mêmes qui sont en mesure d’assurer honorablement leur fonction. A moins que les formations politiques mettent en place des commissions idoines et déclenchent, s’il le faut, au moment opportun, des enquêtes de moralité avant de soutenir une candidature.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)