Algérie

Tipaza


La corniche du Chenoua défigurée Emprunter l?unique axe routier, le CW 109, qui borde le Chenoua est un véritable calvaire aujourd?hui. La route de la corniche du Chenoua est trop étroite. Elle est défectueuse. Cela illustre, quelque part, le mépris des responsables à l?égard de cette partie de la côte de la wilaya de Tipaza. Le problème de l?alimentation en eau potable continue à se poser. La construction des fontaines publiques constitue beaucoup plus une affaire de gaspillage des deniers publics, que d?une solution « provisoire » pour atténuer cette sécheresse dans cette zone fortement fréquentée. Les décharges sauvages jalonnent ce chemin de wilaya très mal entretenu, qui chevauche la commune de Tipaza et celle de Cherchell. L?amoncellement des déchets dans la corniche du Chenoua ne semble pas susciter les réactions de ceux qui sont censés préserver l?environnement. Les centaines de constructions illicites ont totalement défiguré les sites paradisiaques qui se succèdent le long de cette façade du Chenoua. Des constructions qui ont été érigées à Beldj notamment et ses alentours immédiats. Une méthode machiavélique est utilisée, qui permet en effet d?acquérir ces résidences secondaires, tout en contournant les lois. Bien entendu, chacun a trouvé son compte pour « nager » sans aucune inquiétude dans ces eaux troubles. La préservation de l?environnement est une politique qui est reléguée aux calendes grecques. En cette période de grande affluence, les enfants qui avaient du mal à rejoindre leurs écoles, occupent les abords de cette unique route pour vendre des poterie fabriquées à la maison et des légumes. Ceux qui ont érigé les villas au bord de la mer, le long de la corniche du Chenoua sont des Algériens richissimes venus d?un peu partout. Le décor qui s?offre aux passants est traumatisant, arrogant. La corniche du Chenoua est habitée par des citoyens ruraux qui continuent à souffrir, au moment où une autre catégorie de citoyens, pourvue de moyens, choisit cette région pour s?évader, quitte à défigurer le site. La corniche du Chenoua, grâce à ses potentialités naturelles et culturelles, est une région génératrice de richesses. Hélas, elle est livrée à elle-même, devenue une proie facile des prédateurs. Les représentants locaux de l?Etat sont préoccupés par des soucis autres que ceux des habitants de la corniche du Chenoua.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)