Algérie - Revue de Presse

Tipaza



La Protection civile sur le terrain La célébration de la Journée mondiale de la Protection civile - le 1er mars - a constitué une opportunité pour les pompiers pour investir de nouveau le terrain et aller directement vers les citoyens, tous âges confondus et sans distinction de sexe, afin de les sensibiliser sur les conséquences de l?inattention, tant sur le volet social qu?économique. L?Organisation internationale de la Protection civile (OIPC), dont le siège se trouve à Genève (Suisse), a recommandé que cette journée de l?année 2005, soit célébrée sous le thème, « Protection civile et protection de l?environnement ». A cet effet, la Direction de la Protection civile (DPC) de la wilaya de Tipaza a ciblé deux sites. Il s?agit de nettoyer la plage de Chenoua et de reboiser un espace sur les hauteurs ouest de Tipaza. Les citoyens, bien que très peu nombreux, ont participé à ces actions liées à la préservation de la nature. La wilaya de Tipaza compte 9 unités opérationnelles appartenant au corps de la Protection civile. Trois autres sont déjà prêtes et attendent d?être inaugurées. En matière de statistiques de l?année dernière, la Protection civile a inscrit 487 accidents de la circulation routière qui ont engendré 28 décès et 540 blessés, des chiffres en hausse par rapport à 2003. Il y a eu en 2004 exactement 9725 sorties des ambulances. Pour toute la wilaya de Tipaza, l?effectif de la Protection civile s?élève à 614 éléments. En raison de l?activité intense dans les interventions en milieux rural urbain et marin, cet effectif enregistre un déficit. La saison estivale transforme le territoire de la wilaya en un véritable enfer, notamment avec un nombre important de véhicules et estivants. La Protection civile de la wilaya peut s?enorgueillir du récent aménagement d?un héliport, déjà opérationnel, non seulement pour ses missions, mais également pour les besoins des autres institutions. Cet héliport se trouve à l?intérieur de l?unité principale de Tipaza, au pied du mont Chenoua. La DPC de Tipaza dispose de certains moyens matériels qui lui ont permis d?organiser des regroupements régionaux de formation continue et des formations spécifiques. Un déficit en officiers-médecins a été constaté sans oublier l?insuffisance de matériels et équipements pour les nouvelles unités. La direction générale de la Protection civile a même organisé et coordonné en collaboration avec le wali de Tipaza, en ce début de l?année 2005, la première man?uvre nationale de sauvetage contre une importante inondation au niveau du site du barrage de Boukourdane, avec la participation des représentants des secteurs de la santé, de l?hydraulique, des travaux publics, de l?urbanisme et de la construction, des services de sécurité, du transport, de Sonelgaz. Ainsi, cette journée aurait permis aux différentes unités de la Protection civile de la wilaya de Tipasa d?exposer leurs outils d?intervention au public, mais surtout sensibiliser les jeunes et les écoliers sur les dégâts que peuvent causer les catastrophes, dans la plupart des cas, c?est l?erreur humaine qui est à l?origine.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)