Algérie

Tindouf : les dispositifs de création d'emploi expliqués Actu Ouest : les autres articles

Les jeunes, en quête d'emploi, ont été conviés, ce lundi, à une rencontre présidée par le wali de Tindouf visant à leur expliciter les voies d'accès aux différents dispositifs d'insertion existants telles que l'ANSEJ, l'ANGEM, la CNAC et l'ANEM.
Cette rencontre, à laquelle ont assisté les responsables de ces dispositifs ainsi que les directeurs de wilaya, a été beaucoup plus une opportunité pour les jeunes «chômeurs» d'exposer leurs préoccupations et de soulever les difficultés qu'ils rencontrent au cours de cette quête à l'emploi ou à la création de micro-entreprises. Lors de cette rencontre, les «chômeurs» ont fait, par ailleurs, la connaissance des différents directeurs des dispositifs d'insertion auxquels, selon leur catégorie d'âge, ils devraient s'adresser. Pour d'autres cas, c'est surtout un problème de qualification qui entrave la démarche d'accès aux dispositifs existants.
Beaucoup de demandeurs d'emploi ne disposent ni du niveau, ni d'une formation professionnelle à même de leur ouvrir la voie au monde du travail. Pour ceux-là, la seule solution est de recourir, avant tout, à la formation au niveau des CFPA. La wilaya ne disposant pas d'une assise industrielle génératrice d'emplois, ces jeunes sont appelés à créer leurs propres entreprises leur permettant, d'une part, à se prendre en charge, mais aussi à créer de la richesse et à participer au développement économique de la région.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)