Algérie

Tiaret Des Emiratis vont investir dans l'olivier et l'élevage bovin


Dix mille hectares de terres seront consacrés à la plantation d'oliviers dans la vallée de Oued Touil, dans la daïra de Ksar Chellala, à 120 kilomètres à l'est de la wilaya de Tiaret, a annoncé jeudi le directeur des services agricoles, M. Mouissi Aek, lors du forum de la radio locale. En effet et selon le même responsable, cette immense oliveraie qui sera assortie d'une autre superficie dégagée pour l'élevage de 10.000 vaches est le fruit d'un partenariat algéro-émirati conclu dernièrement entre les deux parties. Des huileries et des laiteries seront également réalisées pour assurer une intégration globale du projet dont le montant financier de l'investissement n'a pas été rendu public, a indiqué le directeur des services agricoles qui a ajouté que plus de trois mille emplois seront créés avec la concrétisation de cet important projet. Des cadres de la société émiratie sont déjà sur place pour permettre un démarrage des travaux dès septembre prochain, a indiqué l'invité du forum de la radio locale. La réalisation de ce projet fait suite à une étude de prospection pilotée par le ministère de l'Agriculture et menée par des experts algériens dans le domaine de l'arboriculture et l'élevage de bovins. Le directeur des services agricoles a, par ailleurs, annoncé que plus de trois millions trois cent mille quintaux de maraîchages ont été produits durant l'année écoulée dont un million de quintaux de pomme de terre et un million six cent mille d'oignon. La campagne de vaccination des cheptels ovin, caprin et bovin contre la fièvre aphteuse et la rage avec plus de trois cent mille doses de vaccin mises à la disposition des éleveurs et le programme de reconversion en cours de la céréaliculture vers certaines variétés d'arbres fruitiers ont été les autres points développés par le directeur des services agricoles lors du forum de la radio locale.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)