Algérie

Tiaret

Le doyen des greffiers sous contrôle judiciaire La Cour de Tiaret vient d?être secouée par une sombre affaire de détournement d?argent (on parle de près de cinq millions de dinars), opéré dans les caisses du greffe du tribunal. Affaire dont serait coupable le doyen des greffiers présenté, mercredi dernier, devant le procureur de la république qui a, aussitôt, décidé de le placer sous contrôle judiciaire. Ceci, après que cet employé, qui allait jouir de sa retraite bientôt, ait été suspendu. Le juge, en charge du dossier, aurait instruit une expertise pour déterminer, avec exactitude, le montant de l?argent qui aurait été détourné depuis plus d?une dizaine d?années. Cette affaire a éclaté, croit-on savoir, après un contrôle routinier, effectué par un inspecteur régional qui venait de passer au crible les comptes du greffe du tribunal. Il s?agit d?une affaire embarrassante, au moment ou le parquet de Tiaret s?est résolument inscrit dans la politique de réformes menée par le ministère de la justice, car elle a suscité ici, d?un côté, de la compassion, de par l?ancienneté de l?agent incriminé et de l?autre, de la réprobation de la part des citoyens qui ont relayé l?information à une vitesse étonnante. C?est dire l?intérêt qu?accorde les justiciables à ce pouvoir !
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)