Algérie - Revue de Presse

Tiaret


Grogne à l?hôtel de ville Des élus de l?APC de Tiaret ont failli, il y a deux jours, en venir aux mains après qu?une violente diatribe eut éclaté entre eux. Hier, au moins cinq membres de l?APC ont adressé une lettre au P/APC, lui enjoignant la tenue d?une session extraordinaire pour discuter des problèmes restés en suspens, à quelques jours seulement de la tenue de l?assemblée générale consacrée au budget primitif 2005. Contacté à ce sujet, le premier responsable de la ville dit « ne rien craindre de ces membres qui ne cherchent que leurs intérêts », car, ajouta-t-il, « quelque part, ma gestion des affaires de la cité gêne beaucoup de gens, dont certains élus qui n?accepteront jamais l?idée d?une conduite des affaires dans la transparence. » D?ailleurs, a-t-il conclu, « la vision que j?ai sur la manière de conduire certains dossiers, comme le sommier de consistance, l?octroi des marchés publics, la gestion du marché hebdomadaire ainsi que la distribution des logements ne leur plaît pas. » Des dossiers qui avaient fait, pour rappel, l?objet d?une commission d?audit diligentée par le ministère de l?Intérieur et des Collectivités locales. Les membres de cette commission qui venait de passer au peigne fin certains services, auraient, selon des indiscrétions, émis des réserves sur l?absence du sommier de consistance, l?anarchie qui règne aux services de l?état civil et la manière avec laquelle ont été initiés certains projets. Sur ce sujet précisément, le P/APC a fait une déclaration pour le moins surprenante, car, a-t-il déclaré, « des archives se seraient volatilisées, ce qui semble faire peur à certains. » Le budget primitif 2005, qui s?élève à plus de 47 milliards de centimes, a été voté en équilibre des recettes et des dépenses. La sous-section ??Equipement public?? a été fixée à 17,11%, soit 69 339 419,84 DA. Cette enveloppe a été destinée aux actions en relation avec le citoyen, dont le tiers pour le raccordement en gaz de ville de la cité Sonatiba. 3% du budget a été alloué à l?activité sportive au profit de 33 associations, 10 millions de dinars pour le volet hygiène, 7 autres millions de dinars pour venir en aide au mouvement associatif local, notamment les associations qui s?occupent du social, des malades chroniques, des victimes du terrorisme et autres...

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)