Algérie

Territoires palestiniens : Journées de sang

Israël a montré ainsi qu?il n?y a pas de bons et de mauvais Palestiniensl. Tous subissent le même traitement. Dans sa ligne de conduite visant à faire perpétuer la tension dans les territoires palestiniens, en particulier dans la bande de Ghaza, en plus du blocus total, le gouvernement israélien n?hésite pas à y lancer ses soldats dans des opérations armées sanglantes. Ghaza : De notre correspondant « Je veux des morts, tuez le plus de déterroristes que vous pouvez », disait un officier israélien à ses soldats sur les écrans de télévision de la chaîne 2 israélienne, suite à la mort, mercredi dernier, de trois membres des forces spéciales tombés dans une embuscade revendiquée par les brigades Ezzeddine El Qassam, la branche armée du Hamas. Six autres soldats ont été blessés au cours de combats féroces, lors desquels les protagonistes étaient très proches les uns des autres, ce qui a constitué un véritable choc pour cette armée dotée de moyens de combat inégalés dans la région du Proche-Orient. Dans ces combats, le Hamas a déploré la mort de cinq de ses combattants. Les troupes israéliennes, qui avaient avancé à la lisière du camp de réfugiés d?El Boureij, au centre de la bande de Ghaza, ont donné libre cours à leur soif de sang palestinien, ne faisant aucun discernement entre militants armés essayant de repousser les agresseurs, civils désarmés ou même journaliste essayant tout simplement de faire son travail dans des conditions très difficiles. L?armée israélienne a usé d?armes lourdes, ce qui a contribué à augmenter le nombre de Palestiniens morts. Pas moins de 18 personnes, dont plus de la moitie sont des civils, en majorité des adolescents, ont péri en quelques heures atteints par des éclats d?obus les corps étaient déchiquetés. Les ambulances avaient du mal à évacuer ce qu?il en restait. La violence inouïe et le crime israéliens gratuits se sont illustrés par l?assassinat prémédité, car il ne peut être autrement, d?un jeune journaliste palestinien travaillant pour l?agence de presse Reuters, qui avait accouru avec sa caméra pour rendre compte des événements d?El Boureij. Il avait juste quitté le véhicule sur lequel les indications « press » et « TV » étaient bien visibles et commencé à filmer un char israélien, distant de quelques centaines de mètres environ, lorsqu?un obus, tiré par le même char, est venu s?écraser contre le véhicule, ne laissant aucune chance à ce jeune de 23 ans, dont le corps a été mutilé. La force de l?explosion ainsi que les éclats d?un obus spécial, dénommé « fléchette » et dont l?usage est interdit, ont arraché tout le membre supérieur droit qui portait la caméra. Fadel Chanaâ a réussi à filmer le char au moment du tir qui lui a coûté la vie. « Nous exigeons de l?armée israélienne qu?elle cesse immédiatement d?utiliser à Ghaza de tels obus qui projettent des milliers d?éclats de métal dans un rayon de 300 mètres lorsqu?ils explosent et mettent ainsi indistinctement en danger des civils innocents, en violation du droit humanitaire international », a affirmé, dans un communiqué, B?Tselem, une organisation israélienne pacifiste. Jeudi, des dizaines de milliers de personnes ont participé aux funérailles des citoyens tombés à El Boureij. Quant à Fadel, le journaliste de Reuters, des centaines de personnes l?ont accompagné à sa dernière demeure dans la ville de Khan Younès, au sud de Ghaza. A sa sortie de l?hôpital El Chifa à Ghaza, le corps de Fadel, recouvert du drapeau palestinien, était porté sur un brancard, alors que sa caméra et son gilet pare-balles, sur lequel était inscrit « press » en grosses lettres majuscules, maculé de sang, étaient sur un deuxième brancard porté par ses collègues journalistes. Le chef de la rédaction de Reuters, David Schlesinger, a « exigé une enquête immédiate sur cet incident par l?armée israélienne ». Les opérations armées israéliennes se sont poursuivies jeudi et vendredi aussi bien dans la bande de Ghaza qu?en Cisjordanie occupée. Le bilan des dernières 72 heures s?élève à 26 morts et plus de 50 blessés parmi les Palestiniens, 3 morts et 6 blessés parmi les soldats israéliens. Cette politique israélienne vise à affaiblir l?ensemble des Palestiniens dans un seul but : celui d?accepter ce que leur offre l?Etat hébreu ni plus ni moins, mais c?est sans compter avec cette volonté d?un peuple qui n?a plus rien à perdre.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)