Algérie - A la une

Tentatives d'immolation par le feu a Mascara, Tissemsilt et Oran


Tentatives d'immolation par le feu a Mascara, Tissemsilt et Oran
Dans la localité de Tamelahet, à l'est de Tissemsilt, un ex-commandant de l'armée à la retraite désespéré a tenté de mettre fin à ses jours en menaçant de s'immoler par le feu après avoir reçu la visite d'agents de la commune, accompagnés de la force publique venus pour la démolition de son habitation inachevée, construite sans les documents réglementaires exigés par la loi. Dans un geste de découragement, l'ex-officier est monté sur le toit de sa maison puis s'est aspergé d'essence et a menacé d'allumer un briquet. Il n'est cependant pas passé à l'acte, grâce à un officier de la gendarmerie nationale dépêché sur les lieux pour le raisonner et le dissuader de mettre sa menace à exécution. Un représentant des autorités de la commune s'est également rendu sur place pour rassurer l'ex-militaire en lui promettant de lui attribuer un autre lot de terrain et ainsi lui permettre de construire une maison pour sa famille composée de sept membres. Le maire de la commune de Tamelahet a néanmoins annoncé sur les ondes de la radio locale que l'habitation illicite de l'ex-officier supérieur serait « effectivement démolie dès la semaine prochaine ». A Mascara, un homme père de famille âgé de 30 ans , a tenté de s'immoler vendredi par le feu pour protester contre une décision de l'entreprise pour laquelle il travaille, a appris Algérie-plus de source locales. S'étant vu refuser le renouvèlement de son contrat, comme agent d'entretien, la victime s'est d'abord rendu à une station de carburant pour y acheter de l'essence, pour revenir quelques instants après, boire puis s'asperger le corps du liquide inflammable avant de " se mettre le feu " devant le siège de la maison de l'artisanat. Les personnes présentes dans les parages se sont portées à son secours pour étouffer les flammes qui venaient de prendre sur ses vêtements avant d'alerter les services de la protection civile locale qui l'ont transféré à l'hôpital. La victime admise au service des grands brûlés a subi des brûlures du second degré nécessitant une hospitalisation de plusieurs jours. A Oran, B.K, un jeune de 30 ans, a tenté de mettre fin à ses jours, en s'immolant par le feu. Il a fait usage de l'essence, en s'arrosant le corps avec, et en allumant un briquet, se brûlant le torse et les membres inférieurs de son corps. Evacué, d'urgence, vers CHU d'Oran, où il se trouve toujours sous surveillance médicale.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)