Algérie

Taghit (Bechar)


Préparation du festival du tourisme saharien La commission chargée de la préparation du festival du Tourisme saharien qui se tiendra à Taghit, a été installée samedi dernier par le wali de Bechar. Les assises de ce rendez-vous majeur de la Saoura, se dérouleront durant les prochaines vacances scolaires de printemps qui coïncideront avec les festivités du Mawlid Ennabawi. Cette commission, composée des membres de l’exécutif de la wilaya, de la société civile et des associations à caractère culturel est investie de la mission de préparation du programme et du circuit de cette manifestation qui verra la participation de 18 wilayas du sud. Cette manifestation ne manquera pas de démontrer la sous-exploitation des ressources, des patrimoines culturels et naturels et de certaines infrastructures qui sont littéralement désertées par manque d’initiatives. Le Sahara bénéficie d’une richesse incontestable au regard de son patrimoine naturel constitué de ressources naturelles, de forêts fossilisées, d’une flore, d’une faune et de paysages qui, sous d’autre cieux, -bien que de qualité moindre-, font l’apanage du tourisme écologique dont le nombre d’adeptes grandit chaque année davantage. Le patrimoine culturel formé de sites préhistoriques, de savoir séculaire des Zaouias, de mausolées saints, de tombes énigmatiques, de coutumes et de tradition, d’organisation sociale de musique, d’artisanat, offre mille et une facettes d’une culture millénaire jalousement transmise de génération en génération. Le patrimoine construit comprenant les Ksour, les monuments, l’architecture locale doit être pris en compte pour offrir au tourisme un gîte que le visiteur, à la recherche d’exotisme, préfère aux infrastructures en béton sans âme et sans passé. Ces patrimoines et leur gestion présentent un intérêt primordial pour toute action de développement durable dans les wilayas du sud, si toutefois on veut leur conférer la mission de pôle d’attraction touristique. Leur prise en compte permettrait de mieux comprendre les situations actuelles et de mieux positionner les actions éventuelles car ils constituent la résultante d’une histoire séculaire faite d’intelligence, d’efforts et de recherche de solution face aux contraintes que les sociétés qui les ont légués ont rencontrées. Mieux encore, ils portent en eux la durabilité puisque inscrits dans le temps. Pour assurer une plus large prise en compte de ces dimensions patrimoniales en vue de les mettre en valeur et de les exploiter comme source durable de revenu, il s’avère de faire appel à des spécialistes du domaine touristique tels que les agences de voyage, les revues spécialisées, les photographes, les personnalités influentes dans le domaine de la commercialisation de l’image de rêve, marketing, création de site Web etc.. Il faudrait aussi veiller à la formation de guides parmi les universitaires locaux, ce qui aura le double avantage de créer des emplois et de fixer les jeunes dans leurs localités.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)