Algérie - Revue de Presse

suisse



Forum économique de Davos Le temple de l?ultralibéralisme Le Forum économique mondial de Davos (Suisse), qui se déroule du 26 au 30 janvier 2005, sera-t-il bientôt couplé au Forum social mondial de Porto Alegre (Brésil), son antithèse, qui se tient du 26 au 31 du même mois ? Au lendemain de la catastrophe qui a frappé l?Asie du Sud-Est, le programme du 35e World Economic Forum, considéré comme le temple de l?ultralibéralisme, fait la part belle à la solidarité mondiale. Selon le quotidien La tribune de Genève, la tentation humanitaire titillait le patron du forum, Klaus Schwab, depuis 2000. Après avoir été le missionnaire du libéralisme mondial, Klaus Schwab veut souffler « un nouvel esprit de solidarité globale » sur la planète. Le Premier ministre britannique, Tony Blair, ouvrira, mercredi prochain, le rendez-vous annuel de l?élite économique et politique par un discours en partie consacré au changement climatique. Cette question d?environnement est l?une des priorités de la présidence britannique du G8. Il sera épaulé par celui qui s?est voulu, en 1995, l?orthopédiste de la fracture sociale, Jacques Chirac. Le chef de l?Etat français avait refusé, en 1997, de prononcer le discours d?ouverture de l?assemblée, mais en l?absence de « stars américaines », il pourra cette année s?en servir comme d?une véritable tribune. Il devrait de nouveau plaider pour une taxe internationale destinée à financer le développement des pays pauvres. Cette mesure, que Chirac défend depuis moins d?un an et qu?il a jugée « inéluctable » à la suite du tsunami de l?Asie du Sud-Est, est encouragée par une centaine de pays. Mais elle se heurte à l?opposition des Etats-Unis. Comme un symbole, alors qu?aucune pointure de l?Administration Bush ne sera présente, l?une des principales vedettes politiques américaines sera le candidat malheureux à l?élection présidentielle, le démocrate John Kerry. Comme en 2003, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva fera la jonction entre deux mondes qui s?opposent, en étant présent à Porto Alegre, le 27, avant de se rendre le soir même dans la station de ski des Grisons. Davos accueillera deux têtes d?affiche de l?actualité politique internationale : le président ukrainien Iouchtchenko et son homologue palestinien Mahmoud Abbas. Ce dernier pourra y rencontrer le vice-président israélien, Shimon Peres. Les présidents sud-africain et nigérian, Thabo Mbeki et Olusegun Obasanjo, feront aussi le déplacement. Avec l?Algérie, l?Afrique du Sud et le Nigeria sont les principaux animateurs du Nepad. Malgré la participation du multimilliardaire fondateur d?IBM, Bill Gates, le Wef ne sera - pour la première fois de son histoire - pas dominé par les patrons d?entreprises. Selon l?AFP, ils seront un millier de décideurs économiques, parmi 2 250 participants de 96 pays. Sont attendus 25 chefs d?Etat et de gouvernement, 72 ministres, ainsi que des ONG et des leaders syndicaux. L?armée suisse a mobilisé 5500 soldats, 30 avions de combat et 50 hélicoptères pour assurer leur sécurité.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)