Algérie

stations de dessalement d’eau de mer



Deux nouvelles stations de dessalement d’eau de mer seront construites en Algérie dans les wilayas de Boumerdès et de Mostaganem.

vendredi 28 mars 2008.

Dans l’objectif d’améliorer l’alimentation de la population en eau potable, les pouvoirs publics comptent renforcer les infrastructures de dessalement de l’eau de mer dans les prochaines années. Ainsi, deux nouvelles stations seront réalisées, en coopération avec des sociétés espagnoles, dans les wilayas de Mostaganem et Boumerdès dans le nord de l’Algérie. Les conventions entre l’Agence nationale de développement de l’investissement (Andi) et les compagnies espagnoles Inima et Aqualia ont été signées, hier, mercredi, à Alger. Ces conventions portent sur la création de deux sociétés mixtes algéro-espagnoles pour le financement, la construction et l’exploitation des deux stations ainsi que la vente de l’eau dessalée, a indiqué le directeur général de l’Andi, Abdelkrim Mansouri. Les deux sociétés seront détenues à 51% par les opérateurs espagnoles contre 49% par l’Algérie représentée, entre autres, par l’Andi et Algerian Energy Company (AEC).

La station de Mostaganem dans l’ouest de l’Algérie, dont l’investissement est estimé à 230 millions de dollars, est d’une capacité de dessalement de 200 000 mètres cubes par jour (m3/j). Son entrée en service est prévue pour décembre 2009. Celle de Cap Djinet (Boumerdès), qui produira 100 000 m3/j d’eau dessalées pour un coût de plus de 130 millions de dollars,entrera en service en 2010. Par ailleurs, plusieurs avantages liés à l’encouragement de l’investissement seront accordés aux deux compagnies espagnoles. Il s’agit, selon M.Mansouri, de l’exonération des droits de douanes et de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) durant la période de construction, et de l’exonération de l’Impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS) et de la Taxe sur l’activité professionnelle (TAP) pendant les dix (10) premières années de l’exploitation des stations. Pour sa part, Chakib Khelil, ministre de l’Energie et des Mines, a indiqué que six autres projets de dessalement parmi les 13 programmés sont en cours de réalisation en Algérie.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
J'ai besoin de travail urgent.
Yousfi nasreddine - Ingénieur mécanique - MOSTAGANEM
17/09/2018 - 385827

Commentaires