Algérie

SOLOG


Revue de solution logement « Comment habiter ou construire parasismique » est l?intitulé du dossier réalisé dans le numéro trois de la revue Solog (Solution logement). Ce dossier pose la problématique de « l?absence d?une politique globale de prévention et de réduction du risque sismique en milieu urbain ». Mais il n?en pose pas moins la question des « insuffisances techniques que comportent nos constructions en général, l?autoconstruction en particulier », lit-on encore. A l?aide de graphes et de schémas, l?on fournit les chiffres, notamment celui du parc logements évalué à 4 millions d?unités. Réalisés entre la période d?avant 1945 et 1962, ces logements prouvent « l?extrême vieillissement de ce parc ». Deux conditions primordiales pour sauver le patrimoine en péril sont avancées : « La volonté politique et la participation collective de la société. » On y propose d?ailleurs une formule technique. Celle consistant à « améliorer les conditions de sécurité et d?habitabilité du cadre bâti par le confortement préventif ». L?autre sujet poignant de ce numéro trois est celui qui a pour intitulé « 1 300 000 logements seraient inoccupés ». Sans compter « la non-attribution de plus de 96 000 logements des OPGI que l?Etat n?arrive pas à vendre au prix qui amortira le coût de leur réalisation », précise-t-on encore. Dans ce numéro des sujets comme « L?arnaque de la vente sur plan », « Les Algériens doivent compter moins sur l?Etat pour se loger » ou « Qui a droit au logement social ? » sont proposés. Un publireportage est consacré à l?APC de Sidi M?hamed. Solog, publication éditée par la boîte de communication Expolab (El Biar), se veut une revue des professionnels de l?habitat, de l?urbanisme et de l?environnement. Elle jette un regard critique sur ce qui se réalise dans ce domaine. Elle tente de répercuter l?avis technique d?une corporation qui ne demande pas moins que d?être impliquée dans les montages et les formules de solutions pour notre urbanisme.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)