Skikda - Revue de Presse

Skikda


Opération de sensibilisation aux impôts Pour la modernisation de l?administration fiscale », tel était le thème phare des portes ouvertes organisées dernièrement par la direction des impôts de la wilaya de Skikda. Cette manifestation se voulait aussi, aux dires du directeur des impôts, « un moyen de sensibilisation, d?information et de vulgarisation ». Ainsi et deux jours durant, la salle Aïssat Idir a abrité une exposition détaillée et fort bien présentée, mettant en évidence la nouvelle structuration et ses organigrammes ainsi que des statistiques détaillées du bilan 2004 de la direction. A la veille de ces journées, le directeur des impôts, lors d?un point de presse, a tenu à insister sur les démarches de proximité initiées par le secteur en déclarant : « Actuellement, nous sommes en phase d?amener nos concitoyens à prendre l?habitude de se rapprocher de l?administration fiscale pour éviter au maximum le recours au contentieux », avant d?avancer le bilan 2004 de la sous-direction du contentieux qui fait état de 2104 réclamations enregistrées et traitées à hauteur de 95 %. Selon les données rapportées, 41 % des dossiers traités ont abouti à un dégrèvement partiel ou total qui s?est élevé à 58 millions de dinars. Ce qui est, selon les explications du directeur des impôts, assez encourageant par rapport aux années précédentes. « En 2003, précisera-t-il, le montant de ces dégrèvements s?élevait à 149 millions de dinars et en 2002, il était de 106 millions. » Dans le même contexte, 207 demandes de remise gracieuse ont été accordées et dont le montant remis s?est élevé à 546 000 DA. Par ailleurs, le directeur estime que l?administration fiscale qui gère actuellement 29 000 contribuables (27 375 personnes physiques et 1562 personnes morales) est « parvenue à une meilleure maîtrise de l?assiette fiscale et de sa définition ». Il dressera par la suite un bilan comparatif de sa direction par rapport aux taux nationaux. A cet effet, il citera plusieurs exemples : « Pour le recours gracieux, nous avons enregistré un traitement de 100 % alors que la moyenne nationale est de 82 %. Pour le volet relatif aux respects des délais, il a été accompli à 58 %, au moment où ce taux est de 42 % au niveau national. La même remarque peut être également relevée pour le traitement des réclamations où nous sommes parvenus à assurer 95 % des dossiers, ce qui représente un léger mieux comparativement avec les 82 % de traitement au niveau national. » Sur un autre chapitre, le directeur des impôts de la wilaya de Skikda reviendra sur la création, en 2002, d?une inspection de contrôle de qualité qui « rassure les clients quant à la qualité de l?or et de l?argent et dont la compétence s?étend jusqu?à la wilaya de Jijel. Elle devrait, comme on l?espère, nous permettre d?avoir quelques assiettes fiscales en plus. » Revenant vers la fin aux objectifs de l?administration fiscale locale, le directeur a estimé : « Nous avons largement dépassé nos objectifs en parvenant à un taux de 104 % de ce qui nous était tracé par la centrale. »

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)