Algérie - Revue de Presse

Skikda



On a retrouvé les draglines ! Après la parution d?un article relatif aux dernières inondations de Skikda, des citoyens se sont rapprochés de notre bureau afin de « lever le voile » sur la mystérieuse disparition de deux draglines évoquée par le wali, lors d?une rencontre avec les représentants de la presse locale. Selon ces citoyens, les deux draglines seraient toujours à Skikda. L?une entièrement dépecée et l?autre presque intacte. Ces citoyens, apparemment bien renseignés, ont même tenu à narrer dans le détail leur fameux périple. Ainsi, il s?avère que ces deux engins ont été offerts à titre de don par l?Union européenne au courant des années 1980 (a priori, après les inondations de 1984). Ils ont d?abord atterri au niveau de la direction de l?hydraulique, qui préférera par la suite les léguer à une entreprise publique locale, Foragerski, qui a été dissoute depuis. L?une des deux draglines, ou plutôt ce qu?il en reste, est à ce jour au parc de la défunte Foragerski. Quand àla deuxième, son histoire reste assez exceptionnelle, puisque en 1997, Foragerski a accepté de la « prêter » à l?ENIP, précisément au complexe pétochimique CP1K pour réaliser des travaux de curage d?un bassin du complexe. Depuis cette date, on oublia jusqu?à son existence. Elle y demeure d?ailleurs à ce jour bien exposée aux effets de corrosion, au nord de l?unité Effluents du complexe. Pour l?anecdote, nos sources ont insisté cependant à relever que, depuis le temps, des mains indiscrètes étaient venues démonter le démarreur de l?engin qui garde cependant l?essentiel. Comme quoi...


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)