Algérie - Revue de Presse

SKIKDA



Les voleurs du centre culturel sous les verrous Quatre des huit personnes interpellées par la brigade de gendarmerie de Aïn Charchar, à l?est de la wilaya de Skikda, ont été mises sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur du tribunal de Azzaba. Deux autres ont été placées sous contrôle judiciaire, et les deux dernières ont bénéficié de la liberté provisoire.Les huit individus ont été appréhendés le 19 novembre suite aux investigations des gendarmes enclenchées juste après le vol de l?équipement informatique du centre culturel de Aïn Charchar durant la nuit du 17 au 18 novembre. Les voleurs ont réussi à la faveur de la nuit à emporter 7 ordinateurs, une machine à coudre, une imprimante et un appareil téléphonique avant de les transporter vers la commune d?El Bouni dans la wilaya de Annaba où un receleur originaire de la région s?est empressé de les cacher dans son garage. Les gendarmes ont, par ailleurs, récupéré tout l?équipement volé et dont la valeur a été estimée à 30 millions de centimes. Il vient d?être remis au centre culturel au grand bonheur des jeunes de la commune qui vivent déjà une oisiveté criante et qui trouvent dans cet espace l?unique moyen de s?occuper. Une cinquantaine d?infractions durant le Ramadhan Un bilan exhaustif couvrant le seul mois du Ramadhan vient d?être établi par le groupement de la gendarmerie de la wilaya de Skikda. De prime à bord, le bilan fait ressortir une nette prédominance des infractions liées aux vols et aux coups et blessures, l?arme blanche. Ces deux types d?infractions représentent d?ailleurs plus de 85 % de l?ensemble des violations relevées par les gendarmes, puisque le bilan fait état de 15 infractions de vols dont trois à caractère criminel et qui ont permis dans leur globalité d?arrêter 28 personnes. Par ailleurs, 25 personnes ont également été arrêtées dans le cadre des infractions, 21 au total, ayant trait aux coups et blessures volontaires. 14 des personnes arrêtées ont été écrouées. Dans le même bilan, on relève aussi la persistance des infractions des coups et blessures sur ascendant, puisque en ce seul mois de jeûne, la gendarmerie a arrêté deux personnes qui ont commis des agressions contre leurs propres parents et qui ont d?ailleurs été écrouées.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)