Oran - Revue de Presse

Sidi Bel Abbès La gestion financière des APC améliorée


De nombreux maires de la wilaya de Sidi Bel Abbès ont appris avec satisfaction l'annonce faite par M. le Ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, autour de la revue à la hausse des différentes taxes pour renforcer la gestion de leurs communes. Une décision prise par le gouvernement pour l'amélioration et l'élargissement des ressources financières au profit des APC, surtout qu'il a été relevé 21 communes déficitaires sur les cinquante-deux que compte la wilaya de Sidi Bel Abbès. En plus des différentes charges ordinaires qui incombent à la wilaya, celle-ci doit subventionner les dites APC déficitaires appelées à répondre aux différentes attentes citoyennes. A noter que les charges annexes, postes, télécommunications, Sonelgaz, eau... voire factures ADE, sont celles qui accentuent le plus les difficultés de gestion des dites communes déshéritées. Malgré cela, une nette amélioration dans la gestion des collectivités locales est à signaler pour l'année 2007, en dépit des augmentations des salaires et des produits énergétiques. Ce nombre de communes déficitaires a diminué. En 2006, elles étaient 45 APC sur 52. En termes chiffrés, le déficit représentait un montant de 33 milliards de centimes. L'Etat a dû prendre en charge 90% de ce déficit. Ce qui représentait près de 298 millions de dinars. Cela s'explique, selon notre source, par l'apport financier conséquent du F.C.C.L. (Fonds commun des collectivités locales). Pour sa part, la direction des impôts a dû recouvrer un montant de 427 milliards de centimes de recettes fiscales, contre 343 milliards en 2006. Les 427 milliards de centimes concernent l'année 2007. En parallèle à ces données financières, il est attendu des maires plus d'initiative et plus de rendement dans l'exécution des programmes en cours, surtout après le coup d'envoi du cycle de formation destiné aux maires appelés surtout à mieux communiquer pour mieux gérer, et cela passe par l'étroite concertation de la société civile représentative pour éviter des dépenses inutiles et surtout préjudiciables qui sont dans les commentaires des citoyens chaque jour que Dieu fait.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)