Algérie - Revue de Presse

Sidi Bel Abbès


Émeutes à Sidi Chaïb Le mécontentement longtemps contenu par les habitants de la commune Sidi Chaïb, daïra de Marhoum, 120 km au sud de Sidi Bel Abbès, a tourné, hier dans l?après-midi, à l?émeute. Les protestataires, qui ont observé plusieurs sit-in, mardi et samedi derniers, s?estimant marginalisés dans l?octroi des aides financières allouées par l?Etat (Fonal) et destinées à la réhabilitation du vieux bâti, sont passés hier à l?action. Ils se sont, tout d?abord, donné rendez-vous vers 10h devant le siège de l?APC pour exiger « le départ du président de l?APC et de son adjoint, accusés d?incompétence et de népotisme », selon des témoignages. Ces derniers ont été pris à partie, la veille, par la population en colère après l?affichage des listes des bénéficiaires du FONAL, qui « incluaient les noms de leurs proches parents et de certaines personnes, nullement dans le besoin ». Un préavis a été signifié au président de l?APC d?obédience FLN, jeudi dernier, pour annuler les listes. On nous a affirmé que le siège de l?APC a été barricadé au préalable, ce jour-là, au moyen de dizaines de pneus que les manifestants étaient prêts à enflammer. Hier, les éléments de la gendarmerie appelés en renfort ont dû intervenir en utilisant des bombes lacrymogènes pour disperser les manifestants après que ces derniers - plus de 300 personnes - eurent refusé de libérer les lieux. Selon plusieurs témoins, « les coups de matraque pleuvaient de partout, notamment après le saccage des bureaux de l?APC par des manifestants ». On dénombre une dizaine d?arrestations parmi les protestataires et plusieurs blessés.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)