Algérie

SIDI ALI-BEN-MAHAMMED ET SIDI BOU-ZID


Un jour, il y a de cela trois siècles et demi, un voyageur, venant du côté du R’arb (Occident), arrivait à l’heure de la prière du moghreb sur une fontaine aux eaux abondantes et limpides. Sa journée avait été longue et fatigante, sans doute, car, bien qu’il fût dans la force de l’âge, sa marche était lourde, pesante, et il s’aidait de son long bâton ferré pour franchir les hachures et les rides de la terre.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)