Algérie - Revue de Presse

Sétif



Une histoire de marché Devant le refus des gestionnaires de la commune de recevoir les marchands du marché Maïza Ali implanté au c?ur de la cité Cheminot, située au centre-ville, les réclamants, qui exercent dans de mauvaises conditions, se sont, la mort dans l?âme, rapprochés de nos bureaux pour mettre sur le tapis les difficultés rencontrées. Ce « dépôt » construit dans les années quarante est, au vu de l?état de délabrement avancé, tout, sauf un marché des fruits et légumes. La toiture en tuile est un tamis. L?éclairage est défaillant pour ne pas dire inexistant, le réseau d?assainissement est défectueux, les allées sont éventrées, la sécurité, en l?absence d?agents, est inscrite aux abonnés absents. Le lieu est en sus dépourvu d?une décharge. Les commerçants qui versent le droit de la place à la municipalité réclament la réhabilitation du souk qui porte un sacré coup à la cité. La note (4080/2003 d?octobre 2003) signée par l?ex-P/APC, ayant instruit les services concernés pour qu?ils rénovent le point de vente, est restée sans suite. Nos interlocuteurs soulèvent par ailleurs la question des 20 stands désertés par leurs occupants. La prise en charge de ce problème pourrait faire le bonheur de jeunes chômeurs à la recherche d?un petit local ...


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)