Algérie

Sessions de formation au profit des magistrats

Le ministère de la Justice organise à partir de dimanche à Alger deux sessions de formation au profit des magistrats et du personnel des corps communs, indique un communiqué du ministère. Organisée à l'école supérieure de la magistrature, la session de formation destinée aux magistrats s'inscrit dans le cadre de la formation continue et s'articule autour des «nouveautés du code pénal». «Les peines complémentaires, la cybercriminalité, le blanchiment d'argent et les crimes de route, le trafic d'organes et d'enfants, les actions d'utilité publique, la responsabilité pénale de la personne morale, l'aide judiciaire dans le contexte des nouveaux amendements» figurent parmi les thèmes qui seront évoqués lors de cette session. La session de formation destinée au personnel des corps communs qui se déroule à l'école nationale du Greffe à Dar El-Beida sera axée sur la «gestion financière et administrative des juridictions». Au menu de cette session encadrée par des enseignants du ministère de la Justice, des conférences sur «la déontologie et les prérogatives du Greffe en matière de gestion des juridictions, le mode d'élaboration et mise en oeuvre du budget de fonctionnement outre la procédure de l'inventaire et la gestion des stocks». «La relation entre l'ordonnateur, le contrôleur financier et le trésorier, le contrôle des dépenses publiques, l'evaluation des besoins et l'informatique», sont au programme de cette session. Une session de formation en langage gestuel (niveau 4) au profit du personnel du secrétariat du greffe a débuté samedi à l'institut national de développement et promotion de la formation continue de Rouiba, rappelle-t-on. Encadrée par des enseignants spécialistes, cette formation vise à «faciliter l'accès à la justice par les personnes aux besoins spécifiques tout en leur assurant des prestations de qualité.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)