Algérie - Revue de Presse

Session de printemps du parlement



De nombreux projets à controverses L?ordre du jour de la session parlementaire de printemps comporte 21 projets de textes de loi d?une importance capitale, a déclaré hier le président du Conseil de la nation. Dans son intervention, Abdelkader Bensalah précisera que parmi ces textes, 11 projets ont été proposés dans le secteur de la justice. Il citera celui relatif à l?organisation judiciaire, qui permettra une spécialisation dans ce domaine, et le code de procédures civiles, qui devra instaurer la transparence et une meilleure efficacité des actes judiciaires. Quant aux amendements à apporter au code de la famille, Bensalah tiendra à noter : « Toutes les appréhensions soulevées par certains ont été écartées dans le nouveau texte, et ce, en assurant à la femme plus d?équité. » De la même manière, le code de la nationalité permettra, dans sa nouvelle mouture, de prendre en charge les problèmes liés au mariage mixte ainsi que ceux des enfants nés d?une mère algérienne. Le président du Conseil de la nation annoncera, par la même occasion, les autres projets : statut de la Fonction publique, les hydrocarbures, la politique de l?eau, la lutte contre la corruption, le code communal, l?organisation de la ville, le foncier. Cela sans oublier de mentionner l?accord d?association avec l?Union européenne déposé pour ratification. Sur le registre politique, Abdelkader Bensalah considère que « la présence de l?équipe gouvernementale à l?ouverture de la session parlementaire de printemps, au-delà de la symbolique, renferme plus d?une signification positive ». Pour lui, cette session « se déroulera dans une atmosphère et sous des effets politiques positifs qui sont de nature à faciliter l?exercice de la fonction parlementaire ». Allusion directe à l?Alliance présidentielle (FLN, RND et MSP) et à son poids au sein du Parlement. Cela notamment après l?installation officielle, avant-hier, de l?instance de coordination parlementaire des partis de cette entité politique. Cette instance vise, selon un communiqué émanant de cette coordination, « l?unification attendue des positions à l?égard des questions nationales et des grands dossiers qui seront examinés, débattus et adoptés par le Parlement ».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)