Algérie

Service de l’Etat civil de la mairie d’Oran

130 mariages contractés par jour Le service des actes de mariage de l’Etat civil de l’APC d’Oran a connu une affluence importante durant ce mois de juillet. La fréquence des nou-veaux couples a dé- passé la centaine par jour en ce mois, apprend-on auprès d’un agent de ce service. Pour le mois d’août, ces mêmes services estiment que le nombre des nouveaux inscrits sur le registre des actes de mariage dépassera à coup sûr les 130 par jour. Un record! Durant l’année 2007, une moyenne de 110 mariages par jour a été enregistrée durant l’été mais le taux des divorces a été estimé à environ 78%, ce qui constitue un vrai échec. En fait, tous les indices montrent que le développement humain en Algérie est en perpétuel essor mais le taux élevé des divorces constitue un obstacle important. Le phénomène social occidental des familles éclatées et reconstituées est efficient chez nous. Sur un autre registre, un sociologue a tenu à dire que la gestation sempiternelle d’une classe moyenne qui n’arrive pas à voir le jour et reste otage d’une gestion politique et économique «bancales» est la vraie valeur du développement humain. Le non avènement de cette classe avec des contours bien définis se constitue comme le talon d’Achille pour tout développement humain, social et/ou économique. D’après l’Office national des statistiques (ONS), les Algériens sont enclins de plus en plus à convoler en justes noces, comme en témoigne les cortèges bruyants des mariages en ces mois d’été. Le dernier recensement de la population rendu public par l’ONS sur la nuptialité avance un taux de 9,55 pour mille, en 2007, ce qui est considéré comme une nette augmentation. Effectivement, durant l’année 2007, 325.485 unions ont été consacrées, soit 30.000 mariages de plus qu’en 2006 faisant passer le taux de nuptialité de 8,82 pour mille en 2006 à 9,55 en 2007. L’ONS a précisé que le nombre de noces s’est renforcé de 105% de 1998 à 2007, soit presque le double. L’âgé où on convole a également diminué pour retomber à moins de 35 ans pour les garçons et moins de 30 ans pour les filles. Sociologie d’un mariage à l’oranaise A Oran, l’acquisition d’un logement est un stimulus important pour le mariage. Le temps des grandes smalas est révolu. Désormais, les jeunes Oranais veulent vivre seuls, c’est-à-dire, loin des interférences dans leur couple des autres membres de la famille. D’ailleurs, un taux assez important de divorce est généré par l’incompatibilité d’humeur de l’épouse avec sa belle-famille, a-t-on appris. La célébration du mariage a également changé. A l’unanimité, les jeunes mariés préfèrent célébrer leurs noces en une seule soirée, dans une salle des fêtes. Le montant d’une simple fête de mariage en une nuit peut atteindre les 600.000 DA. En l’absence de rituels nuptiaux propres à la culture commune, les mariages de chez nous sont un vrai amalgame d’emprunts à d’autres sociétés. Selon un sociologue, le rite nuptial moderne, comme le célèbre les Oranais, est un mélange d’autres us et coutumes de la Méditerranée. Désormais, ce sont les «Neggafate» qui sont dans l’air du temps. Les «Neggafate», c’est un groupe de femmes (et parfois d’hommes) qui se sont spécialisées dans l’organisation des fêtes de mariage. En fait, ce sont des prestataires qui offrent leurs services pour les organisations des fêtes et des pièces maîtresses du rituel nuptial. Ce sont elles qui élaborent, avec leur traiteur et les clients, le menu, le timing et le déroulement de la soirée des noces, apprend-on. Il faut savoir également que les Neggafate sont un rituel marocain millénaire. Certains vont jusqu’à dire qu’elles datent du temps faste de l’Andalousie et ses palais fastidieux. Rien n’échappe aux Neggafate: le nombre de robes pour la mariée, ses coiffures, ses bijoux, la décoration des lieux, les tenues de ses accompagnatrices, la musique d’accompagnement de la «tesdira» (revue du trousseau), l’emplacement des invités, les plats à servir, les boissons, les confiseries... Une Neggafa déclare que «certaines Neggafate pourront, à l’avenir, se transformer en prestataires de services pour des tours opérateurs et des agences de voyage spécialisées dans le tourisme réceptif». «Elles peuvent ainsi organiser des soirées à thèmes dans le cadre d’un pack qui englobera des circuits à travers l’Algérie, des séjours dans des régions précises du pays et des spectacles, comme cela se fait au Maroc», renchérit-elle. Les Neggafate n’ont pas pour autant chasser les rituels occidentaux: la pièce montée, la musique, les baisers de «Henna»...etc., restent subsidiaires mais constituent également des us à part entière. Benachour M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Bonjour cher frère est soeur je suis une femme d,originaire. Algerienne j,etait marier en. France l,année 2001 en. France bref j,ai dévoré le mois d,. Août 2015 en. France A l. Aude . Narbonne jusqu'à présent je suis divorcé en . France partantre je suis toujours . Marier en. Algerier la .Marier de . Khemis_miliana. Wilyate de . Ain_defla je veut se remarier en. France est jusqu'à présent mon ex épouse il est dans l,extrait de naissance en est toujours dans le même dans l,état civil a ce point a ce jour j,ai contacter les . Consulat de. Monplier aucun réponse à. Khemis_miliana je suis toujours marier je vous remercier cher frère est soeur il y a une solution pour mon problème mercie infiniment
Sari kheira - Sans profession - France, Algérie

11/02/2019 - 396527

Commentaires

Je veux bien un acte de mariage .a rectifier brahami Mohammed chaouki.mon S12 .mon passeport c'est bien Mohammed chouki.et non chaouki.veuillez m 'envoyez un acte de mariage numéro d'acte est 600/18/02/1991 a Oran.
Brahami Mohammed chouki - Retraite - Ain biya (bethioua)w(Oran), Algérie

21/12/2018 - 392537

Commentaires

Bonjour, A la demande de Monsieur MOHAMMED DERRADJ né à Ain Bessem, je souhaiterais vous envoyer par mail des documents pour mettre à jour son acte de naissance, pourriez-vous me communiquer l'adresse mail de la mairie d'Ain Bessem svp? Je vous en remercie par avance, Bien cordialement, Elodie BAPTUT Responsable du service état civil Ville de Saint-Jean de Braye (Loiret)
BAPTUT Elodie - responsable du service état civil de la mairie de St Jean de Braye - St-Jean de Braye, France

14/12/2018 - 392059

Commentaires

Je voudrait mon acte d'état civil
arbaoui lotfi - comédie - oran, Algérie

24/03/2018 - 373834

Commentaires

je voudrai avoir une copie inrtégral de mon extrait de naissance
aidel bachir - retraité - alger, Algérie

04/09/2017 - 351761

Commentaires

je demande une copie integral de mon extrait de naissance
aidel bachir - retraité - alger, Algérie

04/09/2017 - 351759

Commentaires

Demande un extrait de naissance copie intégrale
Redjdal fatima - Employés commercial - Paris, Algérie

23/04/2017 - 332470

Commentaires