Algérie

Séminaire sur le contrôle de la gestion financière des clubs professionnels 20 formations présentes à Annaba Sports : les autres articles


Dans le cadre d'une série de rencontres de sensibilisation des clubs de Ligue 1 et 2 sur la composition et les compétences de la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), que préside Mohamed Mecherara, la Ligue régionale de Annaba, sous la direction de Hadj Ahmed Mebrek, a organisé, jeudi, un séminaire régional.
Y ont participé les présidents et directeurs financiers de 20 clubs de Ligue 1 et 2. Animé par Mohamed Mecherara, le séminaire a porté sur de nombreux aspects en relation avec le contrôle et la vérification des informations financières des clubs, ainsi que le respect de ces derniers des dispositions réglementaires relatives aux procédures de contrôle et à la production des documents exigés par la réglementation. Dans son approche des attributions de la Commission de contrôle des clubs professionnels (CCCP), installée auprès de la LFP et de la commission d'appel siégeant auprès de la Fédération, Mohamed Mecherara s'est attardé sur les procédures de contrôle de la situation financière des clubs, la sincérité des comptes présentés et sur les capacités financières de ces derniers engagés dans le championnat professionnel.
Dans leurs interventions, les experts et commissaires aux comptes, sollicités par la DNCG, ont souligné la nécessité d'une application stricte des dispositions du cahier de charges en termes de gestion financière, administrative et sociale. Comme ils ont insisté sur l'élaboration de modèle de documents et dossiers exigibles des clubs, ainsi que la planification des contrôles exécutés par la DNCG ou des experts externes. «Obligation est faite à tout commissaire aux comptes de saisir le procureur territorialement compétent au cas où la certification des comptes n'est pas établie à l'issue de 2 années d'activités du club», a précisé Mohamed Mecherara pour ponctuer son intervention sur les obligations relatives à la tenue de comptabilité, aux procédures de contrôle et à la production des documents.
Le président de la DNCG a cité, à titre d'exemple, le club de l'USMAnnaba au titre de comptabilité spécifique dont la tenue, ces dernières années, relève d'une totale anarchie. Le même intervenant a appelé à la réduction de l'IRG sur les salaires des joueurs soumis durant 15 années à pareil impôt et au règlement des 9% sur salaire au titre d'assurances sociales. Dans ce cadre, il a fait référence à l'article 15 des conditions et obligations en matière financière et comptable. Cet article précise que le club sportif professionnel s'engage à produire une copie du bordereau des salaires versés mensuellement, de la déclaration des salaires et autres rémunérations effectuées auprès de l'administration fiscale et des organismes de sécurité sociale, d'une situation comptable approuvée par les instances dirigeantes, d'un plan détaillé de financement du programme pluriannuel ainsi que le budget annuel.
En ce qui concerne l'aspect financier, il est fait obligation à tout club professionnel de produire des comptes et bilans dûment certifiés par un commissaire aux comptes agréé, un compte d'exploitation, l'état des ressources perçues au titre du sponsoring, de la publicité, du mécénat, des dons et legs et les livres d'inventaire et registres légaux exigibles. Ce séminaire régional est intervenu en marge de l'AGE de la Ligue régionale de Annaba qui a vu la réélection à l'unanimité de Hadj Ahmed Mebrek à la présidence de cette dernière institution.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)