Algérie - Judéo-arabe

Saoud, un algérien juif d'Oran


Saoud, un algérien juif d'Oran


Des noms qui ont marqué à jamais l'histoire de la musique algérienne on peut citer Saoud, un algérien juif d'Oran.

Il est né 1886, il est à la fois, chanteur, violoniste, et compositeur, mais il fut également enseignant de musique. Parmi ses élèves on peut citer de grandes sommités musicales Algériennes telles que : Lili Boniche, Reinette l'Oranaise, ainsi que le dernier des survivants de cette génération de musiciens algériens, Maurice El-Médioni, dont il était l'Oncle.

De ses oeuvres on peut citer: Lek Netchki Biamri, Khellouni Nmout, Aid L'Kbir, Ya Biadi Ya nass ...etc.

Saoud, non-seulement il est connu pour avoir été un des précurseurs de l'actuelle musique algérienne, Rai&Chaabi, mais il est aussi célèbre pour avoir été malheureusement le seul chanteur algérien victime de la barbarie nazie. Il fut raflé à Marseille le 22 janvier 1943 et fut déporté avec son Fils, Georges, le 23 mars 1943 à Sobibor (camp d'extermination nazi) d'où ni lui ni son fils ne sont revenus.

Malgré sa grande contribution au raffinement et à l'enrichissement du patrimoine algérien, Saoud, reste un nom algérien qui tombe dans l'oubli. A quelques exceptions, très peu de jeunes Algériens le connaissent