Algérie

Salon international du médicament et de l'équipement médical Le marché algérien fait saliver les laboratoires étrangers



Le marché algérien de la santé attire les laboratoires et les entreprises du monde entier. Cent cinquante exposants sont attendus au Salon international du médicament et de l'équipement médical (SIMEM) qui ouvrira ses portes au public, le mercredi 23 avril à Alger. En 2007, la participation avoisinait la centaine d'exposants de différentes nationalités. Cette année, trois pays participeront pour la première fois au salon: la Pologne dans le générique, la Chine dans l'équipement médical et Cuba dans les biotechnologies. La foire se tiendra au palais des expositions des Pins maritimes d'Alger et durera quatre jours. Le pavillon France sera le plus important avec une trentaine de participants, selon l'organisateur, la société Comevent. Les laboratoires français détiennent près de 70% du marché national du médicament, estimé à plus de 1.4 milliard de dollars. L'intérêt des grands laboratoires et fabricants d'équipements médicaux au marché national s'explique par les investissements colossaux lancés en 2005 pour moderniser le secteur de la santé. Cette modernisation est basée sur la réalisation de plusieurs hôpitaux, des polycliniques, des centres de santé, etc. Outre l'équipement médical, l'Algérie fait partie des grands consommateurs de médicaments dans le monde arabe. La facture du médicament (1.4 milliard de dollars en 2007) augmente chaque année. Pour la réduire, le gouvernement a décidé d'encourager le médicament générique : depuis cette année, les quotas attribués aux importateurs seront constitués de 45% de médicaments génériques. Pour gagner des parts de marché, les exposants ne lésinent pas sur les moyens en mobilisant quelque 600 experts, entre techniciens et commerciaux, pour accueillir près de 20.000 visiteurs professionnels attendus lors de ce salon, selon l'organisateur. « Ces quatre jours de contacts intenses permettront, aux uns et aux autres, de définir les solutions les plus adaptées aux différents besoins exprimés à travers le pays », souligne la société Comevent dans un communiqué de presse. Le salon ne sera pas uniquement du business à 100%. Des conférences sur l'évaluation de l'expérience algérienne et cubaine dans le domaine du médicament générique et les biotechnologies assimilées y seront animées le 23 avril par les spécialistes des deux pays. Un deuxième séminaire de deux jours (24 et 25 avril) sur le secteur de la santé en Algérie et la certification ISO est programmé et sera animé par des experts cubains, français et algériens.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)