Algérie - A la une

Salon aéronautique de Farnborough: Une âpre bataille entre Airbus et Boeing


Airbus a annoncé des contrats portant sur 115 avions, pour un montant de 16,9 milliards d'euros. United Continental a commandé, jeudi dernier, 150 Boeing 737, pour 14,7 milliards de dollars au prix catalogue. Après le salon de l'aéronautique de Farnborough, de nombreuses commandes ont été annoncées cette semaine. Airbus affirme avoir engrangé des commandes fermes et des engagements d'une valeur totale de 16,9 milliards de dollars américains au salon aéronautique de Farnborough, en Grande-Bretagne. Pour sa part Boeing a enregistré depuis une semaine des commandes et des engagements d'achat pour 396 avions, pour une valeur totale supérieure à 37 milliards de dollars. La plus grosse commande est venue de la première compagnie aérienne américaine United Continental, qui a annoncé une commande de 150 avions monocouloirs Boeing 737.
115 commandes fermes pour Airbus
Pour Airbus, les contrats portent sur un total de 115 avions de trois familles différentes: le moyen-courrier A320, le long-courrier A330 et le futur long-courrier A350. Parmi ces contrats, la compagnie aérienne russe UTair a passé une commande ferme pour vingt moyen-courriers Airbus A321 d'une valeur de 2,07 milliards de dollars au prix catalogue et devient ainsi un nouveau client de l'européen Airbus. La cabine des A321 d'UTair sera aménagée en une seule classe, pouvant accueillir 220 passagers, a précisé la compagnie. "La compagnie prévoit d'exploiter ces nouveaux appareils sur son réseau charter en pleine expansion, qui dessert des destinations de loisir très fréquentées", a-t-elle ajouté. "La signature aujourd'hui de ce contrat portant sur la livraison d'A321 neufs témoigne de notre ferme intention de poursuivre notre croissance et de renforcer notre position parmi les transporteurs majeurs de Russie", a commenté de son côté Andrey Martirosov, président d'UTair. Selon lui, l'A321 répond "aux exigences de notre programme de modernisation de flotte".
Neuf A330 et quinze A320neo pour Airbus
Autre bonne nouvelle pour Airbus, l'européen a annoncé avoir signé avec le consortium sud-américain Synergy Aerospace un contrat portant sur l'acquisition de neuf long-courriers A330, d'une valeur de 1,9 milliard de dollars au prix catalogue. Le contrat porte sur l'achat de six A330-200 et trois appareils cargo A330-200, a-t-il précisé. Le président de Synergy Aerospace German Efromovich s'est félicité de l'acquisition de ces appareils, qui vont lui permettre de faire des économies de carburant et de diminuer ses coûts opérationnels. De plus, la compagnie libanaise Middle East Airlines (MEA) a quant à elle signé un protocole d'accord portant sur l'achat de dix Airbus de la famille A320neo (moyen-courriers remotorisés) d'une valeur d'un milliard de dollars au prix catalogue. La société de location d'avions Avolon, basée en Irlande, a elle aussi signé un protocole d'accord portant sur l'acquisition de 15 moyen-courriers remotorisés Airbus A320neo. Cette commande représente une commande potentielle de 1,45 milliard de dollars au prix catalogue et fait d'Avolon un nouveau de l'A320neo.
100 avions pour Mitsubishi
L'avionneur japonais Mitsubishi a annoncé avoir signé un protocole d'accord avec la compagnie américaine Skywest pour l'achat de 100 avions régionaux MRJ, de 70 à 90 sièges. Le montant de la transaction qui doit être confirmée "dans les prochaines semaines", n'a pas été précisé dans le communiqué conjoint des deux sociétés. L'accord de principe prévoit que les livraisons commencent en 2017 et soient terminées avant la fin 2020. "Nous nous réjouissons de continuer à développer des relations à long terme avec Mitsubishi Aircraft", a déclaré Bradford Rich, le président de Skywest, une holding basée à St George, dans l'Utah, qui détient deux compagnies régionales. Mitsubishi Aircraft, fondé en 2008, a reçu 70 commandes fermes et 60 engagements d'achat pour cette famille d'avions régionaux de 70 à 90 sièges, équipés d'un nouveau moteur Pratt & Whitney économe en carburant.150 commandes pour Boeing737 La première compagnie aérienne américaine, United Continental, a commandé 150 avions monocouloirs Boeing 737, le modèle le plus vendu du constructeur aéronautique américain, pour 14,7 milliards de dollars au prix catalogue. La commande comprend 100 Boeing 737 MAX et 50 Boeing 737-900ER NG à rayon d'action étendu, a précisé United Continental dans un communiqué. Avec cette commande "portant sur 150 avions de la famille 737, dont 100 unités du nouveau modèle 737 MAX 9", Boeing a précisé, dans un communiqué séparé, que le 737 avait ainsi "franchi le cap des 10'000 commandes". "Totalisant une valeur de 14,7 milliards de dollars au tarif catalogue, la commande inclut également 50 exemplaires du 737-900ER NG à rayon d'action étendu", ajoute Boeing. Jeff Smisek, directeur général d'United, a souligné lors d'une conférence de presse que les négociations avaient duré pendant des mois pour obtenir "le meilleur prix", laissant entendre que sa compagnie avait bénéficié d'une importante ristourne par rapport au prix catalogue. Le 737 est un avion régional et il représente la grosse majorité des commandes de Boeing en nombre d'avions. Les grosses commandes d'un même modèle permettent aux transporteurs aériens des économies importantes en termes non seulement de négociation du prix d'achat mais aussi de dépenses de formation des pilotes et d'entretien.