Saida - Revue de Presse

Saïda Détresse des SDF, SOS de la LADDH


« La Ligue algérienne de défense des droits de l'Homme interpelle les autorités locales en général et les DAS et le CRA en particulier, pour prendre les mesures nécessaires consistant à soulager les SDF dans la détresse par une prise en charge réelle et effective», note le communiqué daté du 15 décembre émis par le bureau de wilaya de Saïda. Malgré l'embellie et la bonne santé financière de notre pays, et ce, grâce au pétrole, de malheureux citoyens sans domicile fixe continuent toujours à dormir à la belle étoile et cela, en pleine saison hivernale, bravant, sous de misérables haillons leur servant de couverture, les affres du froid, de la gelée et des pluies dans l'indifférence totale de la société», ajoute le document remis à la presse. Un SDF passe ses nuits glaciales à la moscovite, puisque le thermomètre indique -3° à Saïda et à Moscou, sous la rampe d'escaliers extérieurs de la mosquée Atik, face à la daïra de Saïda où le commun des administrateurs en poste et des administrés en quête de papiers officiels peut constater de visu le gîte à ciel ouvert et blanc de gelée d'une pauvre femme en guenille qui défie au quotidien la méprise administrative. «Et cette autre qui a choisi le recoin du centre de santé Ould Kebir, ajoutera le Président du bureau, «sans compter celle qui jouxte le commissariat cherchant des endroits sécurisés», dira M. Ouali Djaffar.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)