Algérie

Saâdane : “Ne pas sous-estimer le Liberia”

Saâdane : “Ne pas sous-estimer le Liberia”
En prévision du déplacement de la sélection nationale de football à Monrovia où elle affrontera son homologue libérienne, comptant pour la dernière journée de la première phase des éliminatoires jumelées de la CAN et du Mondial 2010, le coach national Rabah Saâdane a animé hier à la tour d’affaires de Mohamadia un point de presse dans lequel il s’est étalé sur plusieurs points, notamment ceux ayant trait à la préparation de l’équipe et l’effectif retenu pour le décisif rendez-vous du 11 octobre. “Je ne vous apprend rien : l’objectif est de remporter les trois points de la victoire face au Liberia. Nous n’avons pas d’autre choix que de gagner cette rencontre si l’on veut atteindre la deuxième phase des éliminatoires. Sachant que 12 points seront suffisants pour décrocher le billet qualificatif, nous devons, par conséquent, glaner encore trois points pour nous adjuger la première place du classement et, par la même occasion, le ticket qualificatif au prochain tour”, déclare d’emblée le coach national qui du reste a tenu à faire savoir que la tâche des Verts s’annonce des plus ardues face à un adversaire coriace sur ses bases. “Même si le Liberia n’a rien à espérer dans cette compétition étant déjà éliminé, nous savons pertinemment que la mission sera difficile. Les Libériens joueront pour le prestige et vont certainement redoubler d’efforts afin de sortir vainqueur de cette confrontation. C’est un avertissement pour les joueurs qui doivent éviter de tomber dans le piège de la facilité. Nous n’allons faire aucun calcul. Pour nous, l’objectif est de repartir de Monrovia avec le gain du match. Ce ne sera pas une partie de plaisir comme le pensent certains, au contraire, ce sera une rencontre très difficile. Vous savez, le Liberia n’a perdu aucun match sur son terrain. Face au Sénégal, de surcroît le favori du groupe, les Libériens ont réussi à revenir au score alors qu’ils étaient menés par 2-0. Cela prouve que cette sélection renferme un groupe solide. Donc, nous devons nous méfier de notre adversaire”, martèle Saâdane.Le sélectionneur des Verts n’a pas caché sa crainte par rapport aux conditions climatiques régnant dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. “Le taux d’humidité très élevé caractérisant ce pays durant cette période de l’année risque de nous jouer un mauvais tour. Pour cela, nous devons changer notre stratégie de jeu pour parer à toute mauvaise surprise. Nous avons vécu pareille situation lors de notre dernier déplacement contre la Gambie. Je pense que nous possédons une légère expérience qui nous permettra d’aspirer à un meilleur résultat en dehors de nos bases. D’ailleurs, l’Algérie n’a décroché aucun point de l’extérieur depuis le début des éliminatoires, il est temps de le faire à l’occasion de la rencontre face au Liberia”, dit-il. Mais il n’y a pas que ce paramètre qui inquiète Saâdane puisque ce dernier appréhende également le jeu de coulisses. “En Gambie, nous avons été victimes d’une injustice flagrante. L’arbitre ayant officié à cette rencontre a avantagé l’équipe hôte, c’est pour vous dire que j’appréhende le jeu de coulisses. Cela dit, j’espère que l’arbitrage qui a été désigné pour officier au match Liberia-Algérie sera à la hauteur. Il s’agit d’un trio égyptien ayant l’habitude de diriger des matches décisifs. Aussi, le fait que la FIFA ait décidé de programmer à la même heure les rencontres de la dernière journée est une bonne chose pour préserver l’éthique sportive mais aussi l’intégrité des joueurs”, fait-il savoir.

“Je n’ai pas encore décidé quant à mon avenir”
À la question de savoir si l’entraîneur national Rabah Saâdane poursuivra sa mission à la tête des Verts après la fin de la première phase des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010, le conférencier n’a pas voulu s’étaler sur la question.
“Je n’ai pas encore décidé. Je ne peux pas prendre de décision maintenant. Ma préoccupation actuelle va pour le décisif match contre le Liberia”, se contente-t-il de dire.
Concernant l’effectif convoqué, Saâdane a dit avoir prôné la stabilité en optant pour les joueurs ayant entamé les éliminatoires avec l’EN. “Hormis Maïza et Meftah, je n’ai apporté aucun changement au niveau de l’effectif. À deux, voire trois éléments près, c’est la même composante ayant débuté les éliminatoires le 31 mai dernier à Dakar face au Sénégal”, affirme-t-il.
Et de poursuivre : “Antar Yahia et Khaled Lemouchia ne seront pas du voyage. Le premier est suspendu et en même temps blessé alors que le deuxième est en période de convalescence. Cela dit, ils seront présents durant le stage pour passer un contrôle médical”, révèle-t-il. En outre, Saâdane a fait savoir qu’il ne changera pas sa méthode de travail concernant la gestion de l’effectif. “C’est sûr, pour moi, ce sont les meilleurs éléments qui seront alignés face au Liberia. D’ailleurs, je vous annonce qu’il y aura des remaniements au niveau de l’axe central de la défense avec le retour de Madjid Bougherra. Mansouri sera lui aussi présent après avoir purgé sa suspension”, conclut-il. Il est utile de signaler que l’équipe nationale s’envolera à destination de Monrovia jeudi prochain, à 10h, à bord d’un vol spécial de la compagnie nationale. L’arrivée de la délégation algérienne à la capitale libérienne est prévue en début d’après-midi. Enfin, notons qu’en prévision de son prochain rendez-vous, l’équipe nationale est depuis hier en regroupement à l’hôtel Hilton. Plusieurs séances d’entraînement sont prévues, dont une s’est effectuée hier au stade de Rouiba.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)