Algérie

Revoir l'Algérie et mourir


A l'initiative de l'Association « Médiation, Aide des Vieux immigrés Seuls » (MAVIS), basée à Nancy (France), un groupe de 15 immigrés algériens âgés entre 77 et 90 ans, auront l'occasion de visiter l'Algérie et d'y séjourner pendant une quinzaine de jours. Ils ne sont pas rentrés au pays, depuis parfois plus de vingt ans, faute de moyens. Mavis, qui vient en aide aux vieux migrants va les y aider. Selon les membres de l'association, il s'agit de personnes âgées immigrées, vivant seules dans des foyers, des maisons de retraite ou dans le privé. Elles sont en mauvaise santé, coupées de tout contact avec les leurs. L'Association Mavis, créée en 2005, pilote un projet ayant pour but d'amener un groupe de 15 personnes âgées en Algérie en mai 2008. Ces personnes n'y sont pas retournées depuis 20 à 40 ans et ont, par conséquent, perdu toute trace des leurs. « Notre objectif est de les aider, car nos anciens n'attendent plus grand-chose de la vie, si ce n'est une dernière chance de revoir leur pays, et dans la mesure du possible leurs familles », lit-on dans un communiqué de l'association. Ce voyage est programmé pour le 16 mai 2008. Outre Alger, les 15 personnes et leurs accompagnateurs auront le loisir de visiter la ville d'Oran. Très sensible à l'appel de l'association, le ministère de la Solidarité nationale a décidé d'accueillir et de prendre en charge le groupe d'immigrés algériens durant son séjour en Algérie. De son côté, Air Algérie s'est montrée aussi disponible et disposée à soutenir l'initiative de Mavis, puisque le Président-directeur Général de la compagnie a procédé à la signature de la convention de sponsoring avec l'association pour la prise en charge du transport de 15 personnes et de 5 accompagnateurs sur l'itinéraire Metz - Alger - Metz. L'Association Mavis a recensé 500 vieux migrants dans le département, qui vivent en partie dans des foyers. Elle leur apporte aide, soutien et réconfort. Elle les sort de leur isolement et leur organise des sorties locales. Elle met en place des cours d'alphabétisation, des ateliers de jardinage, etc. L'idée de ce voyage est venue l'année dernière et a été proposée tout d'abord aux plus âgés d'entre eux et qui souhaitent revoir leur pays avant de mourir. Le projet a été soumis ensuite à Mohamed Benchaâbane du Conseil Général. C'est ainsi que le département apportera son soutien financier auquel s'ajouteront les aides de l'Etat en France, du ministère de la Solidarité nationale et Air Algérie, en Algérie. Pendant quinze jours, le groupe de personnes âgées seront hébergées à Diar Errahma de Misserghine à Oran, et celle de Bir Khadem à Alger, où le ministère assure que le meilleur accueil leur sera réservé.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)