Algérie - Revue de Presse

Réunion hors cadre des commissions



Des élus de l?APW d?Alger critiquent leurs pairs Des élus de l?Assemblée populaire de la wilaya d?Alger (APW) se plaignent du fait que les commissions de cette assemblée ne se soient pas réunies depuis au moins trois mois. Ce qui sort de l?ordinaire, aux yeux des élus. « Sur les douze commissions que compte l?assemblée, une seule s?est réunie durant cette période, mais sur instruction de l?administration. Il s?agit de la commission de l?agriculture », indique un élu. Celui-ci signale que ladite commission s?est réunie à trois reprises. « Deux de ces réunions n?étaient pas validées parce qu?il n?y avait pas le quorum exigé. La première réunion s?est tenue le 22 novembre dernier. Six membres sur quatorze se sont réunis à la deuxième réunion. Huit élus étaient présents. Mais à la troisième réunion, seulement six ont participé », précise l?un des élus. Selon ce même élu, certains de ses pairs « ne font pas preuve d?initiative » car « ils ne se réunissent que s?ils n?ont pas d?autres choix ». On nous informe, à ce propos, que les douze commissions de l?APW sont censées se réunir lors de l?adoption des budgets de l?assemblée, mais elles sont également supposées se réunir régulièrement pour suivre l?exécution des différents projets adoptés et soumettre des propositions concernant des projets devant être réalisés dan la capitale. « Si ces commissions organisent leur réunion comme il se doit, il y aura pratiquement chaque semaine une réunion de telle ou telle commission. Ce qui n?est pas le cas actuellement. Cela se répercute de façon négative sur les projets à réaliser dans la capitale », estime un autre élu. « Nous avons tenté de rappeler à l?ordre les autres élus, mais sans résultat. Avec toute la bonne volonté du monde, nous ne pouvons pas assurer le fonctionnement de toutes les commissions, puisqu?il n?y a pas assez de membres pour tenir les réunions avec le minimum d?élus exigé », précise-t-on. Sur un autre plan, un membre de l?APW a tenu à signaler au sujet des marchés illicites que « l?initiative d?éradiquer le commerce informel et de réaliser de nouveaux marchés vient en fait de la wilaya et non de l?APW ».Contacté afin d?en savoir davantage sur le fonctionnement des commissions de l?APW, le président de cette assemblée, Mahmoud Zaïm, s?est dit « outré » par le comportement de certains élus qui préfèrent régler les problèmes de l?APW dans l?anonymat. « Je ne réponds pas aux déclarations anonymes », a-t-il affirmé avant de signaler que « les commissions de l?APW sont souveraines dans leurfonctionnement ».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)