Algérie

Retrait de confiance au maire de Taghit

« Il n'est pas question de revenir sur notre décision », affirme un membre de l'assemblée populaire de Taghit sur le retrait de confiance à leur président d'obédience RND. En effet, le chef de la daïra d'Igli, qui assure l'intérim de celle de Taghit depuis le limogeage de son chef, la semaine dernière, à la suite de son refus de libérer un logement de fonction réclamé par sa hiérarchie, a essuyé un niet de la part de ses élus alors qu'il tentait de les ramener à la raison durant plus de 3 heures lors d'une réunion au niveau du siège de cette même daïra, ce samedi. Pour rappel, 5 membres sur 7 de cette assemblée (1 RND, 1 du FLN, 2 du MSP et un FNA) ont saisi le wali de Bechar, le 16 février passé, pour signifier leur retrait de confiance à leur président conformément à l'article 55 du code de la commune.Ces élus reprochent à leur chef de file plusieurs irrégularités dans sa gestion des affaires de la commune, entre autres, d'avoir fraudé sur la délibération relative à l'attribution d'un local commercial au profit d'une dame, ainsi que d'avoir changé unilatéralement, dans une liste, le nom de 3 bénéficiaires dans le cadre du programme du logement rural. Par ailleurs, on vient de nous apprendre que l'administration a réuni tous les antagonistes, ce jeudi, au niveau du siège de la wilaya mais, encore une fois, sans succès.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)