Algérie - Revue de Presse

repères



Le sel de la terre Les Israéliens, qui ne voulaient pas entendre parler de l?enterrement de Yasser Arafat à Jérusalem, ne pouvaient pas imaginer que l?intelligence politique des Palestiniens leur permettrait de transcender, même si ce n?est que partiel, cet interdit. Inhumé à Ramallah, Abou Amar repose néanmoins, comme il le souhaitait, sur cette terre d?El Qods dont il évoquait le nom avec ferveur et emphase. C?est de la terre prélevée aux abords de l?Esplanade des mosquées et transportée jusqu?à la Mouqata?a. La force du symbole est dans cette poignée de terre qui est un lien organique avec un avenir que seuls les Israéliens continuent d?insulter. Cette terre d?El Qods est une manière subtile pour les Palestiniens de prendre date et de rappeler au monde que le rêve pourra se réaliser un jour. Celui de l?édification d?un Etat palestinien indépendant dont la capitale sera El Qods et Yasser Arafat n?avait eu de cesse de marteler des mots de son vivant. La disparition du vieux leader emblématique de la nation palestinienne rappelle alors que la question de Jérusalem reste encore entière dans le contexte de la reprise du processus de paix et de son aboutissement autour d?une logique de partage réciproquement consentie entre Palestiniens et Israéliens. En refusant catégoriquement que Yasser Arafat puisse être enterré à Jérusalem, Ariel Sharon a davantage désigné le malaise profond qui saisit Israël dès que le nom de la ville est évoqué. Une question d?une extrême sensibilité dans la mesure où elle est un des facteurs de consolidation de la dynamique de paix dans la région. Le monde entier n?ignore pas qu?Israël entend faire primer la force des armes sur le droit en occupant Jérusalem qui n?est pas une et indivisible au sens où l?a affirmé Sharon puisque toutes les religions révélées y coexistent depuis les temps les plus reculés. L?évolution du cours des choses conduira nécessairement un jour à redéfinir le statut de Jérusalem en termes plus conformes à la réalité historique. C?est tout le sens de cette terre de Jérusalem transportée à Ramallah.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)