Algérie

Rénovation des infrastructures culturelles à Oran


En attendant le nouveau Palais de la culture Dans l’attente du lancement des appels d’offres pour la réalisation du nouveau Palais de la culture d’Oran qui tarde à voir le jour, une opération de réfection de certaines infrastructures culturelles existantes sera entamée incessamment. L’information a été confirmée, mardi après-midi, par Mme Rabéa Moussaoui, directrice de la Culture de la wilaya d’Oran, lors de la visite de Son Excellence l’ambassadeur des Etats-Unis, venu à Oran pour remettre un chèque à titre de contribution à la restauration de la mosquée du Pacha. Notre interlocutrice affirmera que les travaux, qui nécessiteront une enveloppe de plus de cinquante millions de dinars, serviront à couvrir des travaux de réfection au niveau de la maison de la Culture Zeddour Brahim et du siège de la direction de la Culture. Selon la directrice, cette opération a déjà reçu l’aval de Mme la ministre de la Culture qui a été sensibilisée par la nécessité impérieuse d’engager les travaux suite aux affaissements survenus dans le voisinage et imputables à la réalisation d’un important centre commercial mitoyen, convaincue de sa position stratégique en plein centre d’Oran qui confère à la maison de la Culture un atout majeur pour la diffusion des activités culturelles dans la ville. «Oran a été délaissée sur le plan culturel, j’ai réussi à convaincre les autorités sur ce fait et leur concours est désormais acquis», dira en substance la directrice de la Culture, tout en signalant que l’infrastructure rénovée devra engendrer la création de divers espaces d’expression pour les créateurs et artistes locaux. Sollicitée sur la situation du dossier du futur Palais de la culture, Mme Moussaoui précisera qu’une série de réunions a été tenue en présence du wali et du bureau d’études italien en charge de l’opération où il a été affirmé la nécessité de la participation de la direction de la Culture à la conception de ce projet. Sur l’éventualité d’une reprise de la manifestation culturelle du Maoussem Sidi Houari, annoncée par son prédécesseur, la directrice de la Culture répondra qu’elle adhérait totalement à cette importante manifestation culturelle qui a dû être reportée pour des raisons objectives et l’intérêt pour Sidi El Houari s’est traduit par le projet de réhabilitation de la mosquée du même nom dont les études sont fin prêtes et les appels d’offres seront lancés au début de l’année 2007.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)